Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une déclaration publiée par le Parti communiste soudanais
4/23/19 3:52 PM
 

Le Comité central du Parti communiste soudanais a publié une déclaration demandant :

- La fin de la gouvernance du Conseil militaire de transition (CTM) et le transfert immédiat du pouvoir aux représentants légitimes du peuple.

- La déclaration a renforcé sa position déclarée à travailler avec toutes les forces de l'opposition qui sont engagées dans le renversement du régime dictatorial. 

- Le Comité central a exigé le démantèlement et la liquidation du NISS, toutes les milices du régime.

- Lors d'une réunion houleuse entre les représentants des Forces pour la liberté et le changement et du MTC, ils ont exigé le transfert immédiat du pouvoir et considéré que la position du MTC était une tentative de retarder cette étape afin de restaurer et maintenir intactes les traces de l'ancien régime.

- En outre, ils ont déclaré que le MTC est une continuation de l'ancien régime.

- En conséquence, les Forces pour la liberté et le changement, y compris le PC soudanais, se sont engagés à poursuivre la mobilisation massive et l'occupation de la place devant le QG de l'armée jusqu'à la réalisation des objectifs de la Charte des Forces pour la liberté et le changement, et ont refusé d'accepter la règle MTC.

Ils ont déclaré qu'ils annonceraient dans les prochains jours les noms des membres du conseil présidentiel et du gouvernement civil.

- Les Forces pour la liberté et le changement ont clairement indiqué que le MTC devait licencier trois de ses membres qui, jusqu'au 6 avril, défendaient Albashir et étaient impliqués dans l'usage excessif de la force contre les manifestants. Il s'agit de Galal Aldien Alshiekh (qui était jusqu'au 7 avril le chef adjoint du Service national de sécurité du renseignement), Altayeb Babkir (chef de la police) et Omar Alzein (responsable du Front islamique dans les forces armées). Ils ont souligné que la présence de ces personnes prouve que le MTC ne veut pas et ne peut pas transférer le pouvoir au gouvernement civil.

Les récents développements montrent que la lutte pour la défaite complète de la contre-révolution se poursuit sans relâche et que la lutte pour renverser le régime est loin d'être terminée.

Secrétariat du Comité central

PC soudanais

22 avril 2019

source :  http://www.solidnet.org/article/Sudanese-CP-A-statement-issued-by-the-party/

Tag(s) : #Soudan, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :