Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Halte à l’acharnement contre Mohamed Kadamy

Mohamed kadamy habite Bagnolet depuis 20 ans. Il est président du FRUD (front pour la restauration de l’unité et de la démocratie à Djibouti), réfugié politique en France depuis 1999 en raison des persécutions du régime. Djibouti n’est pas un Etat de droit, le bilan en matière des droits Humains est catastrophique, même le rapport 2017 du secrétariat d’Etat des Etats-Unis le reconnaît.

Les autorités judiciaires de ce pays qui ont recours aux arrestations arbitraires, à la torture, au déni de procès public équitable ont émis une commission rogatoire internationale à laquelle un juge français a décidé de donner suite par la mise en examen de Monsieur Kadamy. Cette décision constitue une remise en cause du statut de réfugié politique, une menace pour tous ceux qui en bénéficie et qui constitue une grave régression en matière de droits humains et de liberté.

Soirée de solidarité 
Vendredi 22 mars à 19H30 
au théâtre de l’Echangeur 
59 avenue du Général de Gaulle – 
Bagnolet 
Métro Galliéni – ligne 3

En présence de Mohamed KADAMY, président du FRUD et avec la participation de : - Catherine CHOQUET, présidente de la LDH 93 - Pierre LAURENT, sénateur, vice-président de la commission des affaires étrangéres du Sénat – Jean-Paul Le MAREC, membre du bureau national du MRAP - Bérenger TOURNE, avocat. Avec le soutien de : Marie-Christine VERGIAT, députée européenne, présidente du comité de soutien à M KADAMY - Laurent CANTET, cinéaste - Régis HEBETTE, directeur du théâtre de l’Echangeur – Monseigneur Gaillot, évêque in partibus de Parténia - Hervé OSSANT, secrétaire départemental de l’UD CGT. ARDHD, AFASPA, Amicale PanAfricaine, Femmes Solidaires, Association Karera, PCF, EELV, Génération.S

source : lettre électronique comité de soutien

Tag(s) : #Djibouti, #FRUD, #Kadamy

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :