Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le service d'électricité a été rétabli dans une grande partie du pays après une nouvelle attaque.
Caracas, 25 mars. AVN

Le Service national d'électricité (SEN) a été rétabli dans la plus grande partie du territoire national et dans les prochaines heures, il sera rétabli à 100%, a informé le ministre de la Communication et de l'Information, Jorge Rodriguez.

"Nous avons reçu une nouvelle attaque contre le centre de transmission de charge et la transmission de notre réseau électrique national. Concrètement, il a été attaqué pour mettre hors service la machine de la centrale hydroélectrique de Simón Bolívar", a déclaré Rodriguez sur Venezolana de Televisión.

En ce sens, il a souligné que le service a été rétabli en un temps record, grâce à tous les mécanismes mis en place par l'Exécutif national depuis la cyberattaque enregistrée jeudi dernier, le 7 mars, via le Système automatisé de contrôle (ARDA), situé à Guri, État de Bolivar.

"Cela nous a coûté cinq ou six jours après cette attaque brutale contre le cerveau des centrales hydroélectriques centrées au Guayana. Aujourd'hui, en quelques heures seulement, nous l'avons résolue ", a déclaré le vice-président de la communication, de la culture et du tourisme.

A cet égard, il a dénoncé que l'intention de l'extrême droite avec ces attaques est de créer de l'anxiété.

"L'intention de cet état-major général du terrorisme est de persister dans ses actions agressives, de suspension financière ", a-t-il dit.

Jeudi dernier, le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro, a dénoncé de nouvelles attaques électromagnétiques sur les lignes de transmission du SEN qui ont affecté l'ouest du pays, tout en assurant que les sabotages et attaques sur le SEN se poursuivront.

La dernière attaque électrique - enregistrée le 7 mars - a été perpétrée par le gouvernement des États-Unis (USA) - en particulier depuis deux villes, Chicago et Houston - de trois manières. Le premier est le cerveau du système informatique de Corpoelec à El Guri et la cyber-attaque de l'extérieur du cerveau moteur qui reste à Caracas.

La deuxième voie d'attaque était la voie électromagnétique, au moyen d'appareils mobiles qui interrompent et inversent les processus de récupération et la troisième voie est la voie physique à travers la combustion et l'explosion des sous-stations électriques.

source :  http://www.avn.info.ve/contenido/servicio-el%C3%A9ctrico-ha-sido-restablecido-gran-parte-del-territorio-nacional

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :