Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Chine dit que l'Amérique latine n'appartient à aucun pays et n'est le jardin de personne.
Écrit par Roman Montilla le 26/03/2019. Publié dans Actualités

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de la République populaire de Chine, Geng Shuang, a réagi avant les déclarations du conseiller à la sécurité nationale du président des États-Unis, John Bolton, sur l'inadmissibilité de l'ingérence des pays ennemis dans la situation au Venezuela.

Geng Shuang a déclaré ce mardi que les nations latino-américaines sont des pays souverains, capables de décider par eux-mêmes avec quels États collaborer. "L'Amérique latine n'appartient à aucun pays et n'est l'arrière-cour de personne ", a-t-il souligné.

Ensuite, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a souligné que sa nation " soutient toujours le développement de relations amicales avec les pays " de la région, dont le Venezuela.

Dans le contexte de la situation actuelle du pays latino-américain, Mme Geng a souligné que seul le peuple vénézuélien peut trouver une issue à la crise politique que traverse actuellement son pays. "La situation vénézuélienne ne peut être résolue que par le peuple vénézuélien, la stabilité au Venezuela est dans l'intérêt du pays aussi bien que de la région ", a-t-il rappelé.

Auparavant, le conseiller à la sécurité nationale du président américain John Bolton, par le biais de son compte Twitter, avait déclaré que Washington ne tolérerait pas les " puissances militaires étrangères hostiles " qui entravent la réalisation des " objectifs de démocratie, de sécurité et d'État de droit, partagés dans l'hémisphère occidental ", a-t-il dit.

Le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a déclaré sur Twitter lundi que Washington tente de "s'ingérer dans les programmes de coopération technico-militaire entre la Russie et le Venezuela", alors que les Etats-Unis ont un grand nombre de bases militaires dans le monde - "dont une bonne partie" est située en Amérique latine - et "un budget militaire croissant de plus de 700 milliards $. Arreaza a qualifié ce comportement des autorités américaines de "cynisme".

D'autre part, le 25 mars, le ministre russe des Affaires étrangères Sergey Lavrov et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo ont eu une conversation téléphonique pour discuter de questions liées à la situation au Venezuela.

Dans ce dialogue, M. Lavrov a souligné que les tentatives de Washington d'organiser un " coup d'État " au Venezuela et les menaces contre son gouvernement légitime " violent la Charte des Nations Unies ", ajoutant que cela constitue une " ingérence non dissimulée " dans les affaires intérieures d'un État souverain.

RT

source :  http://mppre.gob.ve/2019/03/26/china-expresa-america-latina-no-pertenece-ningun-pais-no-es-patio-trasero/

Tag(s) : #chine, #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :