Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ONU met en garde contre l'augmentation du nombre de personnes déplacées dans le nord de la Colombie
 Bogotá, 24 mars (Prensa Latina) Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) a mis en garde aujourd'hui contre le déplacement forcé de quelque 400 paysans dans le nord du pays, en raison de menaces émanant de groupes criminels.

Les familles déplacées appartiennent aux municipalités de Puerto Libertador et d'Ituango, dans les départements de Córdoba et d'Antioquia, respectivement.

Selon l'OCHA, le déplacement a été forcé par " la présence et les menaces de groupes armés dans la région qui, le 21 mars, ont dit aux habitants qu'ils devaient quitter leurs maisons ".

Par coïncidence, les organisations sociales de Cordoue ont dénoncé le déplacement massif, vendredi dernier, d'environ 160 familles des villages de Santa Rosa et Flechas dans la municipalité de Libertador.

Les mouvements sociaux soulignent que les bandes criminelles se disputent le contrôle des itinéraires du trafic de drogue dans le sud de Cordoue et d'Antioquia.

La Colombie est le pays qui compte le plus grand nombre de personnes déplacées dans le monde, avec 7,7 millions de personnes dans cette situation.

C'est aussi le premier producteur mondial de cocaïne, avec quelque 170 000 hectares de plantations de cocaïne.

ga/tpa
source :  https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=264126&SEO=onu-alerta-de-aumento-de-desplazados-en-norte-de-colombia

Tag(s) : #colombie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :