Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Bogotá, 21 mars (Prensa latina) La Cour Constitutionnelle de Colombie s´est déclarée inapte à se prononcer actuellement sur l´objection présidentielle à la loi statutaire de la Justice Spéciale de Paix (JEP), et a décidé d´attendre les démarches législatives.


En conférence de presse dans cette capitale, la présidente du haut tribunal a informé que le Congrès de la République a jusqu´au 20 juin pour étudier les objections du président Ivan Duque à cette loi statutaire de la JEP.

Une fois conclu l´examen législatif, le Congrès doit remettre à la Cour un rapport, à compté de ce moment sera évaluée l´existence, ou non, de vices de constitutionnalité dans les objections portées à la loi.

L´aval donné pour que le Congrès débatte de l´objection de Duque à la JEP a coïncidé ce mercredi avec un nouvel appel des Nations Unies pour que soit accéléré le processus de mise en place de cette juridiction, axe central de l´Accord de Paix négocié à La Havane entre le Gouvernement de Colombie et l´ancienne guérilla des FARC-EP.

La haut-commissaire de l´ONU pour les Droits de l´Homme, Michelle Bachelet, a rappelé que la signature de la paix date d´il y a plus de deux ans, puis a fortement encouragé le gouvernement national à mettre en place la JEP de manière intégrale.

Bachelet a exhorté à une décision rapide de la part des pouvoirs de l´État pour que le tribunal de paix puisse travailler de manière indépendante et que soit renforcée la sécurité légale des victimes.

Lundi dernier, des milliers de colombiens ont défilé dans différentes villes du pays pour s´opposer à l´objection du gouvernement à la JEP et défendre le droit des victimes de la guerre à la vérité, la justice, la réparation et aux garanties de non répétition.

Des anciens ministres, des ex-négociateurs de paix, des centrales syndicales, des organisations sociales et un ample éventail de secteurs politiques considèrent que s´opposer à la JEP est une grave atteinte portée à l´Accord de Paix, et une décision qui encourage les haines et la polarisation en Colombie.

peo/agp/tpa

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=881996:lobjection-a-la-justice-de-paix-sera-examinee-par-le-congres-de-colombie&opcion=pl-ver-noticia&catid=39&Itemid=101

Tag(s) : #colombie, #Paz

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :