Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Diaz-Canel condamne les accusations du NYTimes contre la mission médicale cubaine au Venezuela
Caracas, 19 mars. AVN

Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a condamné les accusations du journal américain The New York Times (NYTimes) contre la Mission médicale cubaine au Venezuela, et a déclaré qu'elles alimentent la guerre de la haine promue par les États-Unis (USA) contre les deux nations.

"Les médecins cubains ne peuvent jamais être diffamés. Le travail humain extraordinaire accompli sur des terres que l'empire appelle " les coins sombres du monde " contredit le NYTimes et son reporter Casey. Nourrir la guerre de haine de Marco Rubio contre Cuba et le Venezuela est un crime", a écrit le président de Cuba via son compte Twitter.

Dimanche dernier, le New York Times a publié un article accusant les médecins cubains en poste au Venezuela de faire pression sur les électeurs dans le cadre d'une campagne politique pro-gouvernementale pour les dernières élections présidentielles tenues le 20 mai 2018 dans ce pays.

Le journaliste a eu le témoignage de 16 médecins cubains qui ont abandonné leurs fonctions dans le programme de santé et prétendent avoir été utilisés pour exercer des pressions politiques parmi leurs patients en faveur du gouvernement bolivarien, mettant en doute la solidarité de l'aide médicale cubaine au Venezuela.

A cet égard, le ministre cubain de la santé publique, José Ángel Portal, a assuré que " le personnel médical qui se mobilise pour sauver des vies, même au risque de voir leur vie en pâtir est le meilleur exemple de solidarité qui puisse être offerte par la personne ", en rappelant à travers ce réseau les paroles prononcées par Fidel Castro.

Le média alternatif Cubadebate a dénoncé lundi dernier qu'un rapport publié par NYTimes sur la Mission Médicale Cubaine au Venezuela a des objectifs de propagande alignés sur les forces cherchant une intervention au Venezuela.

Cubadebate a noté que le New York Times ne montrait que le visage de deux des 16 informateurs présumés du journaliste, dont l'un est basé au Chili et l'autre en Équateur, et a critiqué le fait que sa seule autre source était le directeur du programme Amériques de Human Rights Watch, José Miguel Vivanco, " un participant notoire à de nombreux plans anti-cubains ".

source : http://www.avn.info.ve/contenido/diaz-canel-condena-acusaciones-del-nytimes-contra-misi%C3%B3n-m%C3%A9dica-cubana-venezuela

Tag(s) : #Cuba, #Venezuela, #NYTimes

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :