Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des experts des droits de l'homme et des mouvements sociaux de l'ONU à Genève dénoncent le blocus économique contre le Venezuela
Écrit par Patricia Martínez le 19/03/2019. Publié dans Actualités

Mardi, des mouvements sociaux et des experts des droits de l'homme ont participé au forum "Crise humanitaire au Venezuela : Propagande contre réalité", qui s'est tenu au Palais des Congrès des Nations Unies à Genève, Suisse.

Il est à noter que cet événement a été coordonné par l'Organisation internationale des juristes démocratiques, fondée en 1946, qui a un statut consultatif auprès des Nations Unies (ONU).

L'expert indépendant et rapporteur spécial de l'ONU, Alfred de Zayas, a participé au forum. L'activité a également compté sur les interventions de la directrice de l'Organisation des droits de l'homme Sures Venezuela, María Lucrecia Hernández, de la journaliste Anya Parampil, qui était récemment à Caracas pour témoigner de la réalité du pays et de l'analyste politique Max Blumental.

Au cours de sa participation, Alfred de Zayas a souligné le travail conséquent réalisé par l'Organisation Sures en faveur de la vérité sur ce qui se passe au Venezuela. Ensuite, la directrice de cette organisation, María Lucrecia Hernández, a évoqué le blocus économique, financier et commercial imposé par le gouvernement des États-Unis au Venezuela.

"Peut-on parler d'une crise humanitaire au Venezuela, alors qu'à ce jour 35 sanctions ont été appliquées au pays par des puissances étrangères qui ont généré un blocus économique et commercial ? Nous ne devrions pas mieux parler d'une intervention internationale non humanitaire au Venezuela ", a dit M. Hernandez.

De même, la journaliste Anya Parampil a fait un compte-rendu progressif des agressions contre le Venezuela depuis le décret promu par le président des États-Unis d'alors, Barack Obama, le 9 mars 2015.

Enfin, Max Blumental a partagé son expérience sur les réalisations des Missions Sociales en termes de logement, d'éducation, de santé et d'aide sociale, et le risque que représente l'agression contre le Venezuela pour le développement de la nation.

source : http://mppre.gob.ve/2019/03/19/onu-ginebra-ddhh-movimientos-sociales-denuncian-bloqueo-contra-venezuela/

Tag(s) : #ONU, #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :