Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

De nouvelles journées de protestation contre le gouvernement haïtien sont annoncées
 Port-au-Prince, 4 mars (Prensa Latina) L'opposition haïtienne se mobilise à nouveau contre le gouvernement de Jovenel Moise et annonce aujourd'hui deux jours de manifestations dans cette capitale.

Selon le parti Konbit òganizasyon politik, sendika ak popilÿ jeudi et vendredi prochains continuera d'exiger la suppression du pouvoir actuel et la mise en place d'un système plus juste qui prend en compte les intérêts de la majorité.

Nous nous mettrons d'accord avec d'autres secteurs pour établir un nouvel agenda de mobilisation, a déclaré Josué Mérilien, coordinateur général de l'Union Nationale des Normalistes Haïtiens, lors d'une conférence de presse ce lundi.

Il a également critiqué la propagande " bourgeoise ", qui accuse les manifestations du début du mois de février de l'augmentation des produits de première nécessité sur les marchés du pays.

Ce sont les inégalités sociales, qui paralysent le pays, et non les manifestations populaires, qui s'opposent à la mauvaise répartition des richesses ", a déclaré Olriche Jean Pierre, membre de Konbit.

Depuis le mois dernier, le climat de tension s'est accru dans cette capitale, après une semaine de mobilisations qui a paralysé les activités dans les principales villes d'Haïti.

Parmi les principales revendications des manifestants figurent la formation d'un nouveau gouvernement, la réduction du coût des produits de base et la célébration du procès dans l'affaire Petrocaribe, qui accuse quelque 14 anciens fonctionnaires et chefs d'entreprise, dont celui du dirigeant actuel Jovenel Moise.

Pour sa part, le Secteur démocratique et populaire, qui appartient à l'aile radicale de l'opposition, a annoncé la semaine dernière la tenue de consultations pour relancer les mobilisations au niveau national.

Les manifestations se sont intensifiées le 7 février, au moment même où le président célébrait ses deux ans au pouvoir et le 33e anniversaire de la fin de la dictature de Jean-Claude Duvalier.

Jusqu'à présent, aucun chiffre officiel n'a été publié sur les pertes économiques, mais selon les experts, l'un des secteurs les plus touchés a été le tourisme avec l'annulation des réservations et la suspension des vols commerciaux, en raison des troubles dans le pays.

Malgré le refus de l'aile dure de l'opposition de s'asseoir à la table du dialogue avec l'administration actuelle, le chef de l'Etat insiste sur une concertation nationale comme seule issue à la crise, position de la communauté internationale.

jha/ane

 

source : https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=258304&SEO=anuncian-nuevas-jornadas-de-protestas-contra-gobierno-de-haiti

Tag(s) : #Haiti

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :