Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Communiqué du parti des FARC à l'opinion publique nationale et internationale
FacebookTweetAuthor : 
Conseil politique national

Aujourd'hui, de dangereux obstacles se dressent sur la voie de la paix et de la réconciliation, sur la voie de l'intégration des Colombiens sans distinction de classe, de couleur ou de race, de sexe, de convictions politiques ou religieuses dans le grand projet de paix et de justice sociale.

La Colombie est passée par des temps lumineux et sombres. Notre exploit émancipateur a donné vie à une nation qui n'a pas fini d'être le pays rêvé pour tous. Nous avons signé un accord de paix, reconnu et considéré dans le monde entier comme l'un des efforts de réconciliation les plus sérieux et les plus complets jamais entrepris. Après plus d'un demi-siècle de guerre interne, nous avons finalement entrevu une voie différente de celle des armes pour régler nos différends, afin que la vie ne soit plus jamais perdue dans la tentative de changer la situation politique, économique et sociale.

Aujourd'hui, de dangereux obstacles se dressent sur la voie de la paix et de la réconciliation, sur la voie de l'intégration des Colombiens sans distinction de classe, de couleur ou de race, de sexe, de conviction politique ou religieuse dans le grand projet de paix et de justice sociale. Les assassinats de dirigeants communautaires ne cessent pas, la menace est ravivée par les hautes sphères du pouvoir, libérant ainsi les démons du paramilitarisme, la stigmatisation pour des raisons politiques, la persécution et la criminalité.

Nous avertissons que la Colombie est gouvernée non pas à partir du Palais de Nariño, mais à partir du siège parlementaire du parti du Centre démocratique dirigé par le sénateur Álvaro Uribe Vélez. D'où la campagne de destruction des Accords de Paix, les disqualifications et les attaques systématiques contre le Système Intégral de Vérité, Justice, Réparation et Garanties de Non-Répétition. Les juges Uribista sont à l'origine de la disqualification et des tentatives d'ignorer la Haute Cour constitutionnelle et la Cour suprême de justice.  

Assiste-t-on à un coup d'État " doux " du président élu Ivan Duque par son propre parti, le Centre démocratique ?

Au milieu de cette offensive contre la construction du nouveau pays sur la base de la réconciliation, on a tenté de se couvrir du voile de l'ignominie des dirigeants masculins et féminins reconnus du parti des FARC. Aucun montage ne peut souiller les noms de ceux qui ont donné leur vie, sans aucune considération, au nom de la liberté, de la justice et de l'égalité. Nos dirigeants le sont, en raison de leur dévouement inlassable aux intérêts du peuple colombien. Toute tentative de tacher leurs noms et ceux du parti des FARC disparaîtra dans les murs de l'altruisme qui a guidé nos vies.

Des millions de Colombiens s'élèveront dans la lutte légitime et légale pour la défense de l'Accord de paix, pour la défense de la vie, pour la défense des droits politiques, économiques, sociaux et culturels qui sont aujourd'hui le patrimoine de l'humanité. La Colombie a changé et changé pour toujours, nous ne permettrons pas le retour de la "sécurité démocratique" qui a laissé des millions de personnes déplacées, des milliers de massacres, la guerre, la mort et la désolation. La place Bolivar est pleine en défense de la JEP, la lutte de nos frères dans le Minga social pour la défense de la vie, du territoire et de la paix, des centaines de manifestations à travers le pays, le prouver.

L'ère lumineuse nous attend, où nous construirons parmi tous les Colombiens le pays de la participation, de la culture, de la pleine jouissance du bien vivre.

 

Conseil politique national

Force alternative révolutionnaire du commun, FARC

Bogota 26 mars 2019

source :  http://www.partidofarc.com.co/es/actualidad/comunicado-del-partido-farc-la-opini%C3%B3n-p%C3%BAblica-nacional-e-internacional-446

Tag(s) : #colombie, #FARC

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :