Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un climat de peur s'installe autour des efforts de reprise des négociations.
Déclaration du porte-parole de l'AKEL C.C. Stefanos Stefanos Stefanou

AKEL C.C. Press Office, 2 mars 2019, Nicosie

C'est devenu un phénomène récurrent et c'est précisément pour cela qu'il ne peut pas être accidentel. Chaque fois qu'une session du Conseil national se réunit, un climat de peur et d'inquiétude s'installe dans la société autour des efforts de reprise des négociations. Cela se fait au moyen de fuites ciblées et trompeuses et d'énoncés correspondants.

Ce que nous devons tous comprendre, c'est que le plus grand danger qui existe face à l'impasse prolongée est la consolidation de la partition de facto, et non les processus de reprise des négociations.

Le seul moyen d'éviter la partition est de sortir de l'impasse et de poursuivre les négociations à partir du point où elles étaient restées sur la base du Cadre fixé par Guterres. La reprise des négociations peut se faire avec l'accord sur les termes de référence. C'est ce qui est important et c'est la question qui est en jeu et nous devons nous concentrer précisément sur cela - principalement le président de la République lui-même qui s'occupe du problème de Chypre.

source : https://www.akel.org.cy/en/2019/03/02/a-climate-of-fear-is-being-cultivated-surrounding-the-efforts-to-resume-negotiations/#.XH3HtyhKhPY

Tag(s) : #Chypre, #AKEL

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :