Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Version finale décidée par la 6ième conférence du comité central le 26 janvier 2019

 

Le DKP considère l’intensification de la coopération des partis communistes et ouvriers comme le moyen décisif de renforcer le mouvement révolutionnaire et anti-impérialiste à l’échelle mondiale.

Le DKP reconnaît qu’il existe des divergences de vues entre les partis communistes et ouvriers sur un certain nombre de questions. Celles-ci peuvent et doivent faire l’objet d’un débat commun entre les parties sur le fond de la question. Le débat, la pratique commune et l’échange sur les luttes menées peuvent conduire à l’acquisition de connaissances et contribuer ainsi à améliorer le travail de tous les partis, mais aussi du mouvement communiste mondial dans son ensemble.

Le DKP est guidé par l’expérience selon laquelle le renforcement du mouvement révolutionnaire international inclut également le renforcement du mouvement révolutionnaire dans les différents pays. Le DKP combine un plaidoyer constant en faveur de la cause des travailleurs dans son propre pays avec un soutien solidaire à la lutte des forces progressistes à travers le monde. Le DKP part du principe que chaque parti communiste développe sa politique de manière indépendante. Elle en porte la responsabilité devant sa propre classe ouvrière et la société et en même temps devant les travailleurs de tous les pays.

Le DKP développe dans ses propres rangs des discussions sur des positions d’autres PC et de partis ouvriers, sans nécessairement les adopter ou les rejeter pour lui-même et encore moins dans la sphère d’influence de ces partis.

Un échange d’opinions ouvert sur la base de l’indépendance, de l’égalité des droits et de la coopération volontaire élargit notre vision scientifique du monde. Dans l’échange de vues, nous agissons selon le principe que les partis frères communistes sont de rang égal, indépendamment de leur taille ou de leur influence dans la société. Nous attendons la même approche de leur part. Nous l’organisons de telle sorte que les critiques entre les partis frères ne soient pas diffusées en public. Nous défendons ce principe auprès de nos membres. Dans les publications de notre parti, les critiques des auteurs soussignés ne doivent pas être considérées comme des positions du DKP.

C’est particulièrement vrai pour l’évaluation de l’évolution de la situation dans les pays gouvernés par des partis frères, que nous traitons avec respect en raison de la difficulté de leurs tâches. Le DKP défend les acquis socialistes dans les pays à orientation socialiste contre les diffamations de l’opposant de classe et de ses médias.

source : 

http://www.solidnet.org/article/German-CP-Shaping-relations-with-communist-and-workers-parties/

Tag(s) : #Allemagne, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :