Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les mouvements sociaux du monde soutiennent la révolution bolivarienne avant l'Assemblée internationale des peuples
Écrit par Stefany Arias le 23/02/2019. Publié dans Actualités

Ce samedi, plusieurs représentants de mouvements populaires du Venezuela et des cinq continents ont exprimé leur soutien à la Révolution bolivarienne et au président, Nicolás Maduro Moros, lors d'une réunion précédant l'ouverture de l'Assemblée populaire internationale, à la Maison jaune, Antonio José de Sucre, à Caracas.


En présence des médias, les porte-parole de différents pays du monde ont rejeté les mesures interventionnistes appliquées par le gouvernement américain avec l'aide d'autres pays de la région.

"Les peuples d'Europe ne veulent pas d'une intervention militaire et une partie de nos objectifs est de développer un programme de solidarité avec le Venezuela qui peut également être mis en œuvre en Europe", a déclaré Marga Ferré du Mouvement de la gauche unitaire en Espagne.

Au sujet de la menace latente de l'empire américain, Ferré a souligné que chaque nation a le droit de se gouverner comme son peuple le décide, démocratiquement, " et il est de la responsabilité de chacun d'empêcher une agression par ceux qui croient qu'ils peuvent imposer leurs idées en ayant plus d'armes.

La porte-parole du Mouvement de la Gauche Unie a déclaré que pendant quatre jours, les idées pour la construction d'un plan d'action seront débattues et qu'une déclaration politique sera faite à leurs pays pour qu'ils continuent à travailler pour l'internationalisme.

Cosmas Musumali, du Parti socialiste de Zambie, représentait les pays africains. "Depuis 500 ans, les peuples africains souffrent d'un colonialisme, nous comprenons parfaitement leur lutte (...) il est inacceptable que les autorités étrangères pensent que la souveraineté du pays n'appartient pas à leur propre peuple".

Le porte-parole africain a dénoncé l'ignorance d'autres pays à l'égard de la volonté du peuple vénézuélien dans d'autres pays, de leurs institutions et de leur Constitution, et a également décrit comme inacceptable le vol de milliards de dollars par l'empire américain en gelant les avoirs vénézuéliens dans les banques américaines.

"Le Venezuela ne peut être colonisé et ne peut être vendu, nous sommes ici pour nous engager dans la Révolution bolivarienne.

Pour sa part, Claudia Cruz, du Projet d'éducation populaire des États-Unis, décrite comme honteuse, criminelle et immorale, les déclarations publiées en permanence par les porte-parole américains sur une supposée crise humanitaire alors que le pays abrite plus de 140 millions de personnes pauvres.

"Le Venezuela a une lutte pour la défense de la vie, c'est un exemple pour la résistance et la lutte pour la dignité de tous les peuples du monde, c'est pourquoi nous comprenons que notre engagement et notre héritage historique est de le défendre avec toutes nos forces," a ajouté Cruz.

Rodrigo Suñe, représentant du Levante Popular da Juventude, du Brésil, a pu démontrer pendant les jours où il était en compagnie des jeunes brigadistes, le mensonge que les médias ont positionné contre la République bolivarienne du Venezuela, et réitéré que l'impérialisme ne cherche qu'à piller les ressources naturelles du pays sud américain.

Tous les porte-parole présents se sont mis d'accord sur la nécessité de contrer la fausse propagande médiatique à travers les réseaux de solidarité disséminés dans le monde, avec des enregistrements à travers les réseaux sociaux et des journées complètes d'échanges dans les communautés de Caracas, afin que les étrangers puissent prouver les résultats obtenus à la Révolution.

source: http://mppre.gob.ve/2019/02/23/movimientos-sociales-del-mundo-respalda-revolucion-previo-aip/

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :