Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le SACP dénonce l'ingérence extraterritoriale des ambassades impérialistes occidentales en Afrique du Sud
4 février 2019

Le SACP condamne fermement l'attitude injustifiée et condescendante des ambassades des États-Unis d'Amérique, du Royaume-Uni, de l'Allemagne, des Pays-Bas et de la Suisse envers l'Afrique du Sud et notre plus haute institution exécutive, la présidence. Le SACP se félicite de la déclaration du Département des relations internationales et de la coopération, Dirco, qui a exprimé son profond mécontentement face au mémorandum conjoint des ambassades de ces pays publié récemment sous la forme d'un communiqué à la présidence sud-africaine.

Le SACP appelle toutes ces ambassades, leurs ambassadeurs et leurs capitales politiques à cesser immédiatement leur ingérence impérialiste dans notre pays, à retirer leur mémo offensif extraterritorial et à présenter des excuses inconditionnelles au peuple sud-africain. En tant que Sud-Africains, nous sommes parfaitement capables de faire face à nos propres problèmes et défis et nous n'avons pas besoin de sermons condescendants ou de supervision, en particulier de la part d'ambassades dont les pays ont une histoire notoire de promotion de bains de sang, de corruption, de violations des droits humains et de déstabilisation dans les autres pays.

Le SACP condamne particulièrement et fermement l'ambassade américaine pour ce comportement provocateur et irrespectueux. Notre gouvernement n'a pas utilisé de telles méthodes pour attaquer les États-Unis, un pays dont les gouvernements ont jusqu'à présent été impliqués dans des méthodes de déstabilisation impérialistes dans d'autres pays, y compris la séparation inhumaine des enfants latino-américains de leurs parents tout en cherchant refuge, et un pays dont le gouvernement actuel poursuit ses intentions de construire des murs inhumains contre les autres peuples du monde.

Non seulement le comportement des ambassades impérialistes viole tous les protocoles diplomatiques internationaux, comme l'a souligné Dirco, mais il est profondément offensant et constitue une atteinte à notre souveraineté nationale. Certains de ces pays ont, par le passé, utilisé leurs ambassades en première ligne dans leurs actions offensives visant à déstabiliser de nombreux pays en développement.

En fait, parmi les entreprises impliquées dans la corruption de la capture d'entreprises par l'État, y compris la perversion des institutions de l'État dans notre pays, se trouvent des multinationales dont le siège social se trouve dans les pays dont les ambassades ont signé le mémo hypocrite qui prétend être préoccupé par la corruption. Pour n'en citer que quelques-uns, McKinsey & Company a son siège social à New York tandis que Bain & Company a son siège social à Boston, aux États-Unis ; Bell Pottinger a son siège social à Londres, au Royaume-Uni ; KPMG a son siège social à Amstelveen, aux Pays-Bas ; SAP a son siège à Walldorf, en Allemagne.

C'est également un fait que, depuis des décennies, la Suisse est la capitale mondiale des comptes bancaires ouverts par des dictateurs qui cachent de l'argent pillé destiné à leurs citoyens, en particulier sur notre continent africain. Tous ces pays n'ont aucun statut moral ni aucun bilan en ce qui concerne les questions sur lesquelles ils cherchent à nous éduquer.

L'Afrique du Sud n'a pas utilisé ces tactiques offensives pour exprimer son opinion sur la manière dont le gouvernement français a, par exemple, déclenché une violence répressive et des tactiques armées fortes pour réprimer les manifestations par les gilets jaunes. Nous n'avons pas non plus été tentés de nous lancer dans des commentaires imprudents sur la confusion politique et économique qui a englouti le Royaume-Uni à la suite de Brexit.

L'Afrique du Sud n'a pas besoin d'un tel communiqué condescendant puisque nous avons déjà mis en place, en tant que pays, des mesures très importantes pour lutter contre la corruption. Cet effort national est dirigé par le Président Cyril Ramaphosa lui-même.

PUBLIÉ PAR LE PARTI COMMUNISTE SUD-AFRICAIN | SACP
source : https://www.sacp.org.za/content/sacp-denounces-extra-territorial-interference-western-imperialist-embassies-south-africa

Tag(s) : #AfriqueduSud, #Communiste

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :