Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Caracas, 19 février (Prensa Latina) Le gouvernement du Venezuela montre aujourd´hui une disposition totale au dialogue national avec tous les secteurs de l´opposition pour résoudre les différences politiques sans intervention étrangère, a assuré hier le président de la nation sud-américaine, Nicolas Maduro.


Dans un entretien accordé à l´Associated Press (AP), retransmis par Venezolana de Television, le mandataire a assuré être disposé à dialoguer avec tous les partis d´opposition du pays pour que s´impose la paix et que "les tambours de guerre ne continuent pas de sonner".

Maduro a réitéré la proposition d´avancer à cette année les élections de l´Assemblée Nationale (Parlement), entité, dont la majorité est d´opposition, inhabilitée depuis 2016 par le Tribunal Suprême de Justice pour avoir fait prêté serment à trois députés suspendus pour irrégularités électorales.

Le chef d´État a assuré être en attente d´une table de dialogue concertée par le biais du Mécanisme de Montevideo -encouragé par le Mexique, l´Uruguay, la Bolivie et 14 pays de la Communauté de la Caraïbe-, de laquelle ressorte une date pour effectuer ce scrutin, comme un premier pas destiné à répondre aux différents par des voies pacifiques et démocratiques.

Des secteurs de l´opposition ont été les protagonistes d´une tentative de coup d´État par le biais de l´auto-proclamation d´un dénommé gouvernement de transition dirigé par le titulaire du Législatif, Juan Guaido, lequel a reçu le soutien automatique de l´administration étasunienne de Donald Trump.

À ce sujet, Maduro a souligné le fait que le député Guaido a violé la Constitution du Venezuela à plusieurs reprises et a des responsabilités judiciaires quant à des délits commis de manière continue.

Le mandataire a ainsi qualifié l´autoproclamé "président en charge" d´instrument circonstanciel du gouvernement de Washington dans sa politique hostile à l´encontre de son pays.

Maduro a rappelé que dans leur escalade agressive de sanctions économiques et de persécution financière, les États-Unis ont gelé des actifs et des comptes vénézuéliens à l´étranger pour une valeur de 30 milliards de dollars, alors qu´ils offrent une aide humanitaire d´à peine 20 millions de dollars, qu´il a d´ailleurs cataloguée de show à l´encontre de la dignité du pays.

Face aux constantes agressions promues depuis la Maison Blanche, le Venezuela reçoit une aide humanitaire de la part de l´ONU, a indiqué le président, en assurant que le gouvernement bolivarien est en mesure de payer tout ce que demande la nation sud-américaine.

peo/agp/wup

source : http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=881866:le-president-du-venezuela-plaide-pour-un-dialogue-national-sans-ingerences&opcion=pl-ver-noticia&catid=39&Itemid=101

Tag(s) : #Venezuela, #Maduro

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :