Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


09/02/19
 

Un parent de l'adolescent palestinien Hassan Iyad Shalabi réagit lorsque son corps est transporté dans un hôpital de Khan Yunis. Photo : Reuters
Un parent de l'adolescent palestinien Hassan Iyad Shalabi réagit lorsque son corps est transporté dans un hôpital de Khan Yunis. Photo : Reuters

Gaza, 9 février (RHC)-- Deux adolescents palestiniens ont perdu la vie et des dizaines de manifestants ont été blessés lors d'affrontements entre manifestants palestiniens et soldats israéliens stationnés à la frontière entre la bande de Gaza orientale et les territoires occupés.

Le porte-parole du ministère de la Santé de Gaza, Ashraf al-Qidra, a déclaré dans un communiqué que Hassan Iyad Shalabi, 14 ans, a reçu une balle mortelle dans la poitrine lors d'une "Grande marche du retour" à l'est de la ville de Khan Yunis, à environ 25 kilomètres (15 miles) au sud de Gaza City, vendredi.  Qidra a ajouté que Hamza Mohammed Roshdi Ashtiwi, 17 ans, est mort à l'est de la bande de Gaza après avoir reçu une balle réelle dans le cou.

Il a noté que huit manifestants avaient été blessés par balles, tandis que des dizaines de Palestiniens avaient été victimes d'inhalation excessive de gaz lacrymogènes après que les forces israéliennes eurent tenté de réprimer les rassemblements anti-occupation.

Selon des sources médicales, six personnes ont été blessées alors qu'elles participaient à une manifestation dans le camp de réfugiés de Malika à l'est de la bande de Gaza.

Les troupes israéliennes ont également tiré des balles réelles et des grenades lacrymogènes sur des manifestants participant à un rassemblement dans le camp de réfugiés d'al-Awdah à l'est de la ville de Rafah, situé à 30 kilomètres au sud de la ville de Gaza.  Les forces ont également ciblé une ambulance à l'aide d'une bombe lacrymogène.

Les Palestiniens ont organisé des manifestations hebdomadaires à la frontière de Gaza, pour protester contre le siège de l'enclave et le droit des réfugiés à rentrer chez eux dont ils ont été expulsés de force lors de la création d'Israël en 1948.

Plus de 250 Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes depuis le début des rassemblements de protestation contre l'occupation dans la bande de Gaza le 30 mars dernier.  Plus de 26 000 Palestiniens ont également été blessés.

Les affrontements à Gaza ont atteint leur point culminant le 14 mai dernier, à la veille du 70e anniversaire de la Nakba Day (Journée de la catastrophe), qui coïncidait cette année avec le transfert de l'ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem-Est occupée.

 
sous la direction de Jorge Ruiz Miyares


source : http://www.radiohc.cu/en/noticias/internacionales/183124-two-palestinian-teens-killed-by-israeli-live-fire-during-gaza-border-protests

Tag(s) : #palestine

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :