Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pyongyang fait ses adieux au président cubain à l'occasion d'un rassemblement populaire spectaculaire.
 Par Benito Joaquín, envoyé spécial

Pyongyang 6 nov (PL) La République populaire démocratique de Corée (RPDC) a fait ses adieux aujourd'hui au président cubain Miguel Diaz-Canel avec un spectacle impressionnant de gymnastique populaire massive, la célébration d'Arirang.

L'enchantement magique et amical a également captivé l'hôte du dirigeant de l'île, le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, et illuminé une des dernières nuits de cet automne à Pyongyang.

La magie mythique et singulière donnée à Díaz-Canel ajoute le sport, l'acrobatie, la musique, le théâtre, les drones lumineux, la pyrotechnie, les lumières, un tableau noir humain, la vitesse sans se faire écraser, les arguments politiques présentés de manière agréable, le tout avec la précision d'un écran numérique programmé par cybernétique.

Le public a applaudi à plusieurs reprises les images projetées des dirigeants historiques de Cuba et de la RPDC, Fidel Castro et Kim Il Sung, Raul Castro et Kim Jong Il, ainsi que de Diaz Canel et Jim Jong Un.

Aussi, les drapeaux de Cuba et de la Corée du Nord, et des textes amicaux et de camaraderie, entre autres actions plastiques allusives aux deux pays, présentés par la robotique de l'ardoise humaine.

La fête a duré une centaine de minutes, avec une bande-son électrisante qui mêlait musique traditionnelle locale et européenne et musique cubaine enchaînée, dont la " Guajira guantanamera " qui fête ses 90 ans en 2018 (1928).

C'est précisément ce thème musical cubain immortel qui a été entendu pour la deuxième fois dans le stade Primero de Mayo, le plus grand du monde selon la Fédération internationale de football associé (FIFA), en moins de deux mois.

Auparavant, elle a eu lieu à l'occasion d'un spectacle similaire prévu pour les invités à la commémoration centrale tenue dans cette ville à l'occasion du 70e anniversaire de la création de la RPDC.

La délégation cubaine a également entendu l'Hymne du 26 juillet ou Hymne de la liberté, comme l'arrangement orchestral du manzanillero Carlos Faxas est également connu, sur une lettre écrite par Agustín Díaz Cartaya, originaire de la Havane.

Le président cubain, en visite en RPDC depuis dimanche dernier, a fait ses adieux à l'avant-dernier jour de son séjour en RPDC, où les hôtes locaux ont préparé un programme d'activités dense mais distingué.

ucl/bjm
source: https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=225949&SEO=despide-pyongyang-a-presidente-cubano-con-llamativo-agasajo-popular

Tag(s) : #Cuba, #corée

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :