Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 31 octobre à Nueva en Bolivie, dans l'Etat de Mérida, Luis Fajardo, membre du Comité central du PCV, et son beau-frère, Javier Aldana, ont été tués par un coup de feu tiré par une voiture en mouvement. Les deux hommes ont été actifs dans la défense des droits des paysans, mais les autorités ont ignoré les graves menaces proférées contre Luis Fajardo et sa famille.

Nous exprimons notre entière solidarité avec l'appel du SPV en faveur d'une enquête rapide et approfondie sur ce crime, y compris sur le rôle des grands propriétaires terriens et du personnel corrompu des gardes nationaux et des hommes politiques. Le président Maduro et le procureur général Tarek William Saab doivent agir rapidement pour que justice soit faite dans cette affaire.

Dans la région de Nueva Bolivia, on assiste à l'émergence d'un nouveau type de violence contre les militants, comme la tentative d'assassinat ratée contre Robinson Garcia, leader du PCV campesino, qui a essuyé les tirs de plusieurs motards le 9 octobre. Luis Fajardo était le fer de lance des revendications de quelque 250 familles paysannes sur le ranch Cano Rico, qu'elles ont occupé pour l'utiliser en attendant l'adjudication légale des terres. Cette région a connu d'intenses luttes foncières de la part des petits agriculteurs, mais en dépit de promesses antérieures, les autorités vénézuéliennes n'ont pas réagi de manière adéquate lorsque de grands propriétaires terriens ont utilisé la force meurtrière des bandes paramilitaires.

Le Parti communiste du Canada condamne également le rôle honteux du gouvernement fédéral canadien, qui joue un rôle de premier plan dans la campagne impérialiste menée par les États-Unis pour isoler la révolution bolivarienne et le gouvernement Maduro démocratiquement élu. Plus récemment, le Canada a refusé de permettre aux citoyens vénézuéliens de ce pays de voter aux élections nationales et a jusqu'à maintenant bloqué un visa pour le vice-ministre vénézuélien Carlos Ron, qui a été invité à faire une tournée de conférences dans plusieurs villes canadiennes.

Le gouvernement libéral agit clairement au nom des grands capitaux, en particulier les sociétés canadiennes du secteur des ressources naturelles, qui réclament avec vigueur de nouveaux investissements et de plus gros profits dans toute l'Amérique latine. La vague croissante de menaces et de sanctions contre les gouvernements qui refusent de céder aux exigences impérialistes vise à créer le chaos économique et social dans des pays comme le Venezuela. Cette stratégie vise à préparer les conditions d'une tactique de "changement de régime" telle que les interventions militaires, la propagande "légale" ou l'expulsion d'organismes internationaux importants.

En encourageant ceux qui utilisent des tactiques de violence et d'intimidation terroriste au Venezuela, comme les assassins de Luis Fajardo et Javier Aldana, le gouvernement canadien assume également la responsabilité de leurs meurtres. Nous exigeons que le gouvernement libéral mette fin à ses efforts pour aider à renverser le gouvernement Maduro, qui constituent une violation manifeste de la souveraineté et de l'indépendance du Venezuela.

Résolution spéciale du Comité central, Parti communiste du Canada, 18 nov. 2018

source: http://www.solidnet.org/article/CP-of-Canada-Solidarity-with-the-Communist-Party-of-Venezuela/

Tag(s) : #Venezuela, #Canada

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :