Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


Par Benito Joaquín Milanés, envoyé spécial

Panmunjom, péninsule coréenne, 16 octobre (PL) La République populaire démocratique de Corée (RPDC), la Corée du Sud et le Commandement des Nations unies discutent ici aujourd'hui du désarmement de la zone de sécurité commune (ZCS) située dans cette localité.

Au milieu de la matinée, les pourparlers ont commencé sous la direction des colonels Om Chang-nam, Cho Yong-geun et Burke Hamilton de la RPDC, de la Corée du Sud et du Commandement des Nations Unies (UNC), respectivement.

Le 20 septembre, les deux Corée sont convenues de désarmer la zone de sécurité commune (JSA) en réponse au texte de la déclaration conjointe de Pyongyang signée en septembre par Kim Jong-un, président du Comité d'État de la RPDC, et Moon Jae-in, dirigeant sud-coréen.

Les forces du Commandement des Nations Unies ont juridiction sur la zone de sécurité commune, un petit territoire situé à cet endroit et où les forces militaires belligérantes (1950) se regardent dans les yeux de quelques mètres depuis le 27 juillet 1953, date à laquelle l'armistice, toujours en vigueur, fut signé en ce même endroit.

Au début de ce mois, les sapeurs des trois camps travaillent sur le déminage risqué des mines antipersonnel, une tâche qui devrait être terminée d'ici la fin de cette semaine.

Lors de la réunion tripartite qui se déroule dans le plus grand secret, ils doivent parler de l'avancement ou non de l'opération de déminage.

Entre autres choses, les forces militaires de la RPDC et de la Corée du Sud se retirent également de la RPDC et de la Corée du Sud.

Une fois cette étape franchie et vérifiée, on s'attend à ce qu'avant la fin de l'année, les citoyens des deux pays, munis du permis d'immigration approprié, et les touristes puissent passer d'un côté à l'autre du 38e parallèle, peu après l'aube et peu avant le début de l'automne et de l'hiver dans cette péninsule.

Ensuite, cette action ne sera supervisée que par 70 soldats, la moitié de chaque côté, dont dix officiers et tous sans armes militaires.

agp/bjm/cvl

source: https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=219828&SEO=rpdc-surcorea-y-onu-hablan-de-desarme-en-zona-de-panmunjom

Tag(s) : #corée

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :