Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le ministre nicaraguayen des Affaires étrangères rejette l'intervention de l'ONU contre son pays
 Nations Unies, 5 sept (PL) Le Chancelier du Nicaragua, Denis Moncada Colindre, a exigé aujourd'hui au Conseil de sécurité de l'ONU la cessation de toute politique interventionniste contre son pays, dont la situation n'affecte pas la paix et la sécurité internationales.

La session de mercredi du Conseil, convoquée par les États-Unis en leur qualité de président en septembre pour examiner la situation au Nicaragua, constitue une violation manifeste de la Charte des Nations unies, a-t-il souligné.

Nous exigeons et exigeons la cessation de toutes les politiques interventionnistes qui violent le droit international. 

Au Nicaragua, nous sommes des amoureux de la paix, nous renforçons la sécurité et nous défendons les droits de l'homme d'une manière globale", a-t-il dit, appelant au respect des principes d'indépendance, de souveraineté et d'autodétermination des peuples promus par l'organisation multilatérale.

Ces dernières années, mon pays a été un facteur de stabilité et de paix régionale, les taux de pauvreté ont diminué, les actions contre le trafic de drogue ont augmenté et les organismes internationaux font état d'une croissance économique soutenue, a-t-il expliqué.

En outre, nous sommes parties à des traités relatifs aux droits de l'homme. Comment le Nicaragua peut-il donc représenter une menace pour la paix et la sécurité internationales, a demandé le ministre des Affaires étrangères.

Le Conseil de sécurité n'est pas l'organe chargé de s'occuper des affaires du Nicaragua et il n'y a pas de consensus pour tenir la séance d'aujourd'hui, a-t-il dit, ce n'est que par un dialogue interne constructif, non politisé et fondé sur les principes d'impartialité, d'objectivité et de sélectivité que nous pourrons avancer ".

Tout le peuple nicaraguayen a le droit de vivre et de progresser en paix, de jouir d'un développement durable et d'un bon niveau de vie, a déclaré le ministre des Affaires étrangères, après avoir réaffirmé la nécessité de pourparlers internes pour assurer la paix, la stabilité et le progrès du territoire.

Nous remercions les pays qui ont reconnu que le Nicaragua n'est pas une menace pour la paix et la sécurité internationales et qu'il ne mérite pas de figurer à l'ordre du jour du Conseil de sécurité ", a conclu le Chancelier.

Malgré l'opposition de plusieurs membres du Conseil de sécurité, les États-Unis ont imposé mercredi une réunion au sein de l'agence pour examiner la situation au Nicaragua.

rgh/ifb
source: https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=207773&SEO=canciller-de-nicaragua-rechaza-en-onu-intervencionismo-contra-su-pais

Tag(s) : #nicaragua, #ONU

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :