Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ICAN espère garder le Liban sans armes nucléaires
Beyrouth, 14 septembre (PL) Une ONG de la Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN) espère que le Liban ratifiera le traité lors de la visite du président Michel Aoun à l'ONU, a-t-il été annoncé ici aujourd'hui.

La directrice exécutive de l'ICAN au Liban, Beatrice Fihn, s'attend à ce qu'Aoun signe le Traité de non-prolifération (TNP) lors de la cérémonie prévue à New York le 26 septembre.

Nous aimerions voir le Liban comme l'un des 50 pays qui respectent cet accord ", a déclaré M. Finn.

Elle a déclaré que les représentants de l'ICAN ont maintenu des contacts avec la mission libanaise à l'ONU et que les réponses n'étaient pas entièrement satisfaisantes. Ce n'est pas une priorité ", ont-ils dit.

La campagne internationale vise à éliminer le système actuel de deux poids, deux mesures qui permet aux États de conserver leurs armes nucléaires, tout en interdisant à d'autres de les posséder.

Les États dotés d'armes nucléaires considèrent que leurs armes sont acceptables. Ils peuvent les avoir, mais pas les autres, dit-il.

Ce qui est vraiment important, c'est que le reste du monde cesse de légitimer cette situation et cesse de penser qu'il peut faire confiance à ces armes ", a dit M. Finn.

Neuf États sont connus pour posséder des armes atomiques. Les réserves les plus importantes proviennent de Russie et des États-Unis ; les autres sont le Royaume-Uni, la France, la Chine, l'Inde, le Pakistan, la République populaire démocratique de Corée et, ce qui est peut-être plus inquiétant pour le Liban, Israël.

Ali Ahmad, directeur du programme de politique énergétique et de sécurité au Moyen-Orient de l'Institut Issam Fares de l'Université américaine de Beyrouth, a déclaré que le traité ne sera probablement pas signé par les détenteurs d'armes nucléaires, bien que la pression sur eux puisse augmenter.

Les armes nucléaires ont une signification spécifique au Liban et au Moyen-Orient, a-t-il dit.

Vous vivez dans une région qui a une histoire de prolifération nucléaire : la Libye, l'Irak et la Syrie ont essayé de créer des programmes d'armes nucléaires ", a-t-il dit.

Israël voisin possède des douzaines de bombes, et il y a aussi le cas de l'Iran, qui est accusé de les développer, alors que son antipode, l'Arabie saoudite, menace de l'imiter, a souligné Ahmad.

Pour le Liban ou tout autre pays du Moyen-Orient, a-t-il ajouté, s'engager à respecter le traité est une garantie.

Jusqu'à présent, parmi les pays du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, seule la Palestine a signé et ratifié l'accord. L'Algérie et la Libye l'ont signé, mais ne l'ont pas ratifié.

tgj/arc

source: https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=210182&SEO=ong-esperanzada-en-mantener-a-el-libano-sin-armas-nucleares

Tag(s) : #ICAN, #Liban

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :