Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GUE/NGL déplore la récente décision arbitrale contre l'Equateur dans l'affaire de l'écocide Chevron-Texaco

19/09/2018

La Cour permanente d'arbitrage de La Haye a annulé la décision de la Cour suprême équatorienne qui a déclaré Chevron-Texaco coupable de pollution grave dans la forêt amazonienne.
GUE/NGL déplore la récente décision arbitrale contre l'Equateur dans l'affaire de l'écocide Chevron-Texaco

L'affaire repose sur le fait que Chevron-Texaco a déversé 18 milliards de gallons de déchets toxiques dans la forêt amazonienne en Équateur, ce qui a pollué les cours d'eau et gravement contaminé le sol, entraînant une augmentation des taux de cancer, des bouleversements culturels et la destruction de la biodiversité.

En février 2011, le tribunal équatorien a ordonné à Chevron de verser une indemnité de 9 milliards de dollars américains.

Toutefois, Chevron n'a pas versé l'indemnité et a plutôt porté l'affaire devant la Cour permanente d'arbitrage de La Haye.

Ce mois-ci, le tribunal de La Haye a statué en faveur de Chevron, estimant que la décision antérieure de la Cour équatorienne était contraire à un traité bilatéral d'investissement signé avec les États-Unis en 1997.

Cette affaire illustre comment les politiques commerciales actuelles permettent aux intérêts des sociétés transnationales de l'emporter sur les intérêts des peuples et de la démocratie souveraine.

"Cette décision est un exemple clair de la nécessité urgente de réglementer le commerce international et les règles d'investissement en établissant un cadre de valeurs internationalement reconnu au sein des Nations Unies", a expliqué le député allemand Helmut Scholz.

"L'impunité des grandes entreprises qui commettent des violations des droits de l'homme et des crimes contre l'environnement doit être jugulée d'urgence.

"L'Union européenne, et notamment le Parlement européen, ont un rôle important à jouer pour faire en sorte que les citoyens et la planète aient la priorité sur les intérêts des investisseurs pour réaliser des bénéfices.

Lola Sanchez, eurodéputée espagnole, ajoute : "L'affaire souligne la nécessité d'un instrument contraignant des Nations Unies sur les sociétés transnationales et autres entreprises ayant des caractéristiques transnationales en matière de droits de l'homme.

Afin de réduire les déséquilibres commerciaux actuels et de promouvoir l'instrument contraignant des Nations Unies sur les sociétés transnationales et autres entreprises ayant des caractéristiques transnationales en matière de droits de l'homme (également connu sous le nom de "Traité du peuple"), la GUE/NGL co-organisera une réunion de haut niveau en octobre (les détails seront publiés prochainement).

Plus d'informations :

L'année dernière, une délégation de la GUE/NGL a visité la zone amazonienne polluée par Chevron-Texaco et a reconnu l'énorme écocide commis par le géant pétrolier.

Les députés européens de la GUE/NGL travaillent avec les pays moins développés, les politiciens progressistes et les activistes commerciaux pour le développement du "Traité du peuple" au sein du Conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Les commissions du développement, du commerce international et des droits de l'homme du Parlement européen présenteront une question orale sur le "Traité du peuple" au Parlement en octobre.
PEOA apparentés

    Helmut Scholz
    Lola Sánchez Caldentey

Délégations connexes

    DIE LINKE
    Podemos


source: http://www.guengl.eu/news/article/category//gue-ngl-deplores-the-recent-arbitration-ruling-against-ecuador-in-the-chevr

Tag(s) : #GUE, #equateur, #Chevron

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :