Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lula mène la course présidentielle avec facilité, selon une enquête de la CNT/MDA
Brasilia, 20 août (PL) Avec 37,3 % des intentions de vote, l'ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva mène la course aux élections d'octobre aujourd'hui, selon le sondage CNT/MDA.

Prisonnier politique pendant plus de 130 jours à la Surintendance de la Police fédérale (PF) dans la ville de Curitiba, au Paraná, Lula a presque doublé le soutien de 18,8 % de l'électorat qui remporterait la deuxième place, le candidat d'extrême droite Jair Bolsonaro du Parti social libéral (PSL).

Aucun des 15 autres candidats ne parvient à se rapprocher de Lula et Bolsonaro et tous sont en dessous du pourcentage d'électeurs (14,3) qui ont indiqué qu'ils ne voteraient pour aucun des candidats pour occuper le Palais Planalto.

En troisième position se trouvent Marina Silva (rouge), avec 5,6 pour cent ; Geraldo Alckmin (4,9), président du Parti social-démocrate brésilien (PSD) et Ciro Gomes, candidat du Parti travailliste démocratique (PDT), avec 4,1 pour cent.

Viennent ensuite Alvaro Dias de Podemos (2,7 %), Guilherme Boulos du Parti socialiste et de la liberté (PSOL) avec 0,9 %, et Joao Amoedo du Nouveau Parti et Henrique Meirelles du Mouvement démocratique brésilien (MDB) au pouvoir, tous deux avec 0,8 % des intentions de vote.

Le sondage CNT/MDA a été mené du 15 au 19 août auprès de 2 200 électeurs dans 137 municipalités et couvrait 25 États de la fédération.

Une autre enquête, dont les résultats ont été publiés aujourd'hui, a été réalisée par le journal Estadao et l'Institut Ipsos entre le premier et le 11 août dans 72 localités et a montré que, par rapport à l'échantillon précédent, la cote d'approbation de Lula a augmenté de deux points pour atteindre 47 %.

A l'autre extrême, et avec un niveau de désapprobation de 70%, se trouve l'ancien gouverneur de Sao Paulo et représentant du PSDB, Geraldo Alckmin, désigné comme le candidat du coup d'état parlementaire judiciaire perpétré dans le pays en 2016.

Après Lula, le taux d'acceptation le plus élevé a été atteint par le juge fédéral Sergio Moro, avec 41 % ; la candidate à la présidence Marina Silva (rouge) avec 30 points de pourcentage ; et l'ancien juge en chef de la Cour suprême fédérale (STF) Joaquim Barbosa (28), qui s'est retiré de la participation aux prochaines élections il y a quelques mois.

Pour ce qui est des plus désapprouvés, Alckmin est suivi par le candidat PDT, Ciro Gomes, avec 65 % ; le candidat PSL Jair Bolsonaro (61) et l'ancien ministre des Finances du gouvernement de Michel Temer, Henrique Meirelles (60).

Le sondage Estadao-Ipsos a également confirmé le très haut niveau de rejet par la population de l'occupant actuel du Palais Planalto, Temer, dont la direction a désapprouvé 94 % des 1 200 personnes interrogées.

rgh/mpm
source:https://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=203995&SEO=lula-lidera-con-holgura-carrera-presidencial-segun-encuesta-cntmda

Tag(s) : #Lula

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :