Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Venezuela doit organiser la lutte pour ses droits, a déclaré Elias Jaua.
Caracas, 3 Jun (PL) Chavismo comme une expression d'alliances populaires et patriotiques de forces enracinées au Venezuela, le travail du commandant Hugo Chávez, invite le peuple à s'organiser en poste de leurs droits, le leader politique Elías Jaua exalté aujourd'hui.

Coup d'État fasciste, sabotage pétrolier, greffes paramilitaires, actes de violence politique, menaces d'invasion militaire, guerre économique soutenue, sanctions et blocus économique, rien de tout cela n'a réussi à arrêter la volonté des Vénézuéliens de défendre l'indépendance et de construire une société où nous nous nous intégrons tous avec égalité, justice et dignité au sein du socialisme bolivarien, a déclaré le ministre de l'Éducation à la presse.

Il a souligné que pour continuer sur la voie victorieuse de la révolution, le Chavisme ne doit pas avoir peur d'exercer son droit de contester et de protester contre la bureaucratie autoritaire, la corruption, les mauvaises actions et l'indolence qui sape le moral d'un peuple qui a le courage d'affronter les agressions impériales les plus graves.

Jaua a souligné que les paysans ont le droit de défendre leurs terres et d'exiger l'accès au financement et aux intrants pour produire de la nourriture ; les fonctionnaires doivent se battre pour leur salaire face à la spéculation sauvage du capitalisme et exiger un traitement digne au sein de leurs institutions.

De même, je souligne que le travailleur a le droit d'exiger que les entreprises collectives disposent de gestionnaires honnêtes, en plus des intrants et des pièces de rechange à produire, et qu'il a le devoir de dénoncer le détournement de la production vers les mafias des bachaqueros (personnes qui accumulent et revendent les produits de première nécessité).

Le leader socialiste se souvient de l'auteur-compositeur-interprète Ali Primera et de sa phrase : " Même si le peuple jure, il a des droits ", et il a insisté sur le fait que la communauté a aussi le devoir d'abandonner la passivité face à tant d'ignominie du capitalisme sauvage. Il a le devoir de s'organiser pour lutter pour ses droits ", a-t-il dit.

En même temps, il a exhorté les dirigeants révolutionnaires à ne pas avoir peur des gens qui questionnent et protestent, et leur a demandé de faire confiance aux sujets du peuple qui " mènent héroïquement les plus récentes victoires électorales dans une démonstration suprême de maturité politique ".

Il a invité les fonctionnaires à reprendre la pensée du Libérateur Simon Bolivar, lorsqu'il a dit : " J'ai plus confiance dans la bonne volonté du peuple face aux grandes résolutions ".

Jaua a expliqué que le IVe Congrès du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV) sera l'espace où les pouvoirs créatifs du peuple pourront s'exprimer librement et pour la naissance d'idées révolutionnaires qui amèneront les Vénézuéliens à dégager l'horizon vers la stabilité politique, économique et sociale et la restauration du tissu éthique de la société.

ocs/odf

source:

http://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=192280&SEO=venezuela-debe-organizar-la-lucha-por-sus-derechos-exalto-elias-jaua

 

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :