Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 Madrid, le 6 juillet (PL) Le chef du Parti de la Gauche Unie (IU), Alberto Garzón, a opté aujourd'hui pour la transformation républicaine de l'État espagnol, comme le moyen le plus efficace de résoudre la crise constitutionnelle générée par le conflit sécessionniste en Catalogne.

Garzón s'est exprimé en ces termes après avoir rencontré à Barcelone le président catalan, le pro-indépendance Quim Torra, devant lequel il a défendu la proposition de l'IU de former une " république fédérale " pour réaliser l'adaptation de cette région prospère du nord-est du pays.

L'avenir de l'Espagne sera républicain ", a déclaré le politicien lors d'une conférence de presse, ajoutant que " tôt ou tard, nous vivrons dans une république fédérale parce que c'est la manière naturelle de résoudre les problèmes existentiels, sociaux et territoriaux ".

Pour mener à bien cette transformation, il a suggéré d'aller vers un processus " constitutif ", ce qui impliquerait une révision totale de la Magna Carta pour repenser le modèle pays.

Il a estimé que les partis séparatistes catalans devraient être impliqués dans cette réforme, si finalement le Congrès des députés commence à travailler dans cette direction.

Bien qu'il ait confirmé son aspiration à ce que la Catalogne continue à faire partie de l'Espagne, Garzón a soutenu la tenue d'une consultation avec toutes les garanties, afin que les 7,5 millions d'habitants de la riche région autonome puissent décider de leur avenir et de leurs relations avec le reste de l'État.

Toutefois, il a précisé que ce serait une erreur de croire qu'un référendum d'autodétermination résout tout.

Il a insisté sur le dialogue pour faire face à la situation actuelle en Catalogne et pour que les solutions soient recherchées par le biais de la politique et non par le biais des " juges et de la police ".

Le coordinateur fédéral et député national de l'UI a qualifié d'injuste l'emprisonnement de neuf dirigeants souverainistes pendant des mois pour leur rôle dans la tentative ratée de sécession en octobre 2017.

Fin juin, le secrétaire général de Podemos et partenaire électoral de l'UI, Pablo Iglesias, a également tenu une réunion avec Torra en Catalogne.

Iglesias a ensuite proposé d'agir en tant que médiateur pour aider à récupérer les canaux de débat entre les exécutifs de l'Espagne et de la Catalogne, qui ont été brisés pendant l'administration du Partido Popular de droite de Mariano Rajoy, rejeté le 1er juin par une motion de censure.

De l'avis du chef de la troisième force parlementaire dans ce pays européen, la monarchie, comme la droite espagnole, a joué " un rôle très maladroit et désuni " dans le conflit catalan, niant la reconnaissance de la plurinationalité.

L'interview de Garzón avec Torra a eu lieu juste trois jours avant la rencontre du chef de la Generalitat (exécutif catalan) avec le président du gouvernement, Pedro Sánchez, qui le recevra lundi au Palacio de La Moncloa. oda/edu.

source: http://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=193244&SEO=lider-izquierdista-aboga-por-un-modelo-republicano-en-espana

Tag(s) : #Espagne, #Alberto Garzón, #Gauche Unie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :