Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Brasília, 5 juillet (PL) L'ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva purge actuellement une peine de 90 jours de prison politique au siège de la Surintendance de la police fédérale (PF) dans la ville de Curitiba, au Paraná.

Condamné en première instance par le juge fédéral Sergio Moro et condamné à 12 ans et un mois de prison par la Cour fédérale régionale de la quatrième région (TRF-4), Lula continue cependant à mener tous les sondages sur les intentions de vote en vue des élections présidentielles d'octobre prochain.

Dans une lettre publiée cette semaine, le fondateur et leader historique du Parti des travailleurs (PT) a réitéré qu'il n'a commis aucun crime et qu'il se présentera donc à la présidence de la République jusqu'à ce qu'elle soit présentée " au moins une preuve matérielle qui entacherait mon innocence ".

S'ils ne veulent pas que je sois président, la façon la plus simple de le faire est d'avoir le courage de pratiquer la démocratie et de me battre aux urnes, a-t-il suggéré.

Lula a également dénoncé les manœuvres judiciaires dont il a été victime ces derniers jours devant la Cour suprême fédérale (STF), menées par le ministre Edson Fachin et qui, selon lui, ont finalement atteint leur objectif, puisque la demande de libération présentée par les avocats qui le défendent n'a pas été entendue.

Le comportement public de certains ministres de cette Cour, a-t-il souligné, n'est qu'une simple reproduction de ce qui s'est passé dans les première et deuxième instances judiciaires.

Tout cela m'amène à présumer qu'il n'y a plus aucune raison de croire que j'aurai justice, a-t-il dit avant de souligner que des décisions monocratiques ont été utilisées pour choisir la décision collégiale qui semble momentanément plus commode, comme s'il y avait un compromis avec l'issue du procès.

Ils sont conçus comme une stratégie procédurale et non comme un instrument de justice ", a-t-il déploré.

A son tour, la veillée de Lula Libre célèbre également ce jeudi 90 jours de résistance continue et ferme, se consolidant comme un espace fondamental pour dénoncer la prison de l'ancien président, ainsi que les attaques contre la démocratie dans le pays et le coup d'Etat misrule.

Les participants à la veillée ont été victimes de nombreuses attaques au cours de cette période, dont une fusillade le 28 avril, qui a fait deux blessés et dont les auteurs n'ont jamais été identifiés ou arrêtés, et une autre perpétrée par un délégué de la police fédérale.

tgj/mpm/cvl

source;http://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=192741&SEO=ex-presidente-lula-completa-90-dias-de-prision-politica

Tag(s) : #brésil, #Lula

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :