Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 AKEL appelle le Président Anastasiades à donner une réponse au rapport du Secrétaire général des Nations Unies sur Chypre.

ICP, 18 juillet 2018
 
Le Parti progressiste des travailleurs (AKEL) avait soutenu la procédure de négociation entre les dirigeants des communautés chypriotes grecque et turque, Nicos Anastasiades et Mustafa Akıncı, qui a enregistré des progrès significatifs principalement sur les questions territoriales lors de la conférence du Mont Peleran mais qui s'est finalement effondrée à Crans Montana. Plus tard, un envoyé spécial a été envoyé à Chypre par le Secrétaire général des Nations Unies Antonia Guterres et a préparé un rapport détaillé sur la situation actuelle du problème chypriote.
 
Le Comité central de l'AKEL a discuté du problème chypriote lors de sa session plénière du 11 juin. Découragé par le fait que la procédure de négociation est entrée dans une impasse dangereuse, le CC de l'AKEL rappelle l'expérience historique selon laquelle l'absence d'une procédure de négociation en cours conduit en règle générale à de nouveaux faits accomplis graves et peut-être irréversibles et à la consolidation du statu quo partitionniste actuel. Et un exemple récent est considéré comme l'action provocatrice de la Turquie qui consiste à empêcher la société italienne EMI de procéder à des forages planifiés. Accusant Anastasiades de ne pas avoir utilisé les opportunités, le CC de l'AKEL appelle le Président à donner une réponse au rapport du Secrétaire général des Nations Unies en affirmant qu'une " occasion historique a été perdue " à Crans Montana. Le Parti souligne l'importance du rapprochement entre les deux communautés pour la solution du problème chypriote et se déclare déterminé à intensifier les contacts avec toutes les forces politiques et sociales au sein de la communauté chypriote turque qui cherchent une solution au problème chypriote.
 
L'évaluation du CC de l'AKEL se termine comme suit :
"La position d'AKEL, le dévouement à la solution de notre problème politique, loin de servir les intérêts et les considérations politiques et partisans, est guidée par un patriotisme authentique et le souci de l'avenir de notre pays et de notre peuple. Dans ce cadre, AKEL travaillera sans relâche à la reprise des négociations, comme le Secrétaire général de l'ONU l'a indiqué, ainsi qu'à leur issue positive. Nous continuerons d'exiger le retrait rapide de toutes les troupes d'occupation, la démilitarisation de Chypre et la fin immédiate des garanties et des droits d'intervention. En même temps, nous continuerons à mettre en garde contre les conséquences dévastatrices de toute solution partitionniste".

Le 6 juillet, le secrétaire général du CC de l'AKEL Andros Kyprianou a prononcé un discours lors du 31e Festival pancyprien de la jeunesse et des étudiants de l'EDON (United Democratic Youth Organization). Kyprianou a critiqué les politiques d'austérité imposées par le gouvernement Anastasiades-DISY et a affirmé que le Président a une responsabilité envers le pays et la jeune génération pour ne pas être entré dans l'histoire en tant que " Président de la partition ". Puisque les élections en Turquie sont terminées, M. Kyprianou a déclaré qu'à l'heure actuelle, tout le monde doit se concentrer sur le retour à la table des négociations sur la base du cadre établi par le Secrétaire général de l'ONU et des positions de longue date pour la solution du problème chypriote.

Voir le lien pour l'évaluation du CC de l'AKEL.
Voir le lien pour les nouvelles concernant le 31e Festival EDON.
 

source : http://icp.sol.org.tr/europe/akel-calls-resumption-cyprus-negotiations

Tag(s) : #AKEL, #Chypre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :