Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vendredi 8 juin 2018[]

L

consacre un numéro "Spécial collectivités" (Supplément à l’Humanité du 7 juin 2018) intitulé "Qui veut la peau des départements".

L’Avenir compromis des départements de la République : "Faire des économies", "supprimer des échelons administratifs" : la rhétorique est rodée pour qui cherche à "alléger le millefeuille".

Pour valider leur volonté de supprimer les départements, les exécutifs successifs ont élaboré des dispositifs législatifs s’inspirant du même dogme libéral... Au détriment du service public."

Le supplément donne la parole à :

- Christian Favier (94) : "L’échelon départemental constitue un pilier de la solidarité de l’organisation de la République décentralisée".

- Mathieu Klein (54) attend du gouvernement qu’il donne aux collectivités locales les capacités d’agir

- Patrick Devedjian (92) estime que le rôle du département est unique et fondamentale.

Au Sommaire :

- L’avenir compromis des départements de la République. "Pourquoi vouloir détruire quelque chose qui fonctionne"

- Grand Paris  : Un projet qui oublie territoires et habitants

- Dominique Busseau, président de l’Assemblée des départements de France : "Nous défendons une ligne offensive"

- Nord : "Une rupture de pacte républicain"

- Les Bouches-du-Rhône craignent pour la solidarité

- Haute-Garonne : "Penser la France avec une dizaine de métropoles et un désert autour est un non-sens"

- Loire-Atlantique : ’L’action du département touche à l’humain"

- Rhône : "La métropolisation forcée de Lyon. Un marché de dupes"

- Landes : "Une remise en cause de la décentralisation"

-  Meurthe-et-Moselle : "Le département est parfois le dernier service public présent"

- Pyrénées-Orientales : "Le très haut débit comme service public. Un choix très politique"

source: http://www.elunet.org/spip.php?article104082

Tag(s) : #humanité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :