Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Guatemala, 10 juin (PL) Une manifestation pacifique appelée SomosLuz sur la place centrale de la capitale a une fois de plus exposé le mécontentement des Guatémaltèques face à la nouvelle crise sociale et politique dans le pays.

Cette fois, l'espace traditionnel de plaintes populaires a été rempli de centaines de personnes, principalement des étudiants, pour critiquer le gouvernement de Jimmy Morales pour sa gestion de l'urgence causée par l'éruption du volcan Fuego le dimanche 3 juin.

En conséquence, plus de 110 personnes sont mortes, 1,7 million ont été touchées et le nombre officiellement annoncé de personnes disparues, presque 200, ne correspond pas aux témoignages de ceux qui ont vécu sur les pentes du colosse et ont tout perdu après son éruption la plus puissante depuis 1974.

Avec des torches dans les mains et des klaxons constants, les étudiants universitaires ont demandé justice pour les victimes et les victimes qui, assurément, ne reçoivent pas d'aide humanitaire.

Nous n'avons pas de président','Jimmy, la ville est trop grande pour vous' et'Jimmy dehors' étaient quelques slogans soulevés par des gens visiblement ennuyeux qui considèrent irréalistes les chiffres divulgués après avoir été enterrés des villes entières dans les départements d'Escuintla, Chimaltenango et Sacatepéquez.

L'événement a eu un large soutien dans les réseaux sociaux avec la diffusion de vidéos en direct de la Plaza, où un large cordon de sécurité a été organisé devant le Palais National de la Culture.

Dans une émission en direct de la presse communautaire, les internautes ont laissé derrière eux des phrases telles que " Peuple du Guatemala, courage, mon beau peuple vous remercie d'élever la voix pour notre pays, les gens de l'avant, avec le gouvernement corrompu de Jimmy Morales, le Dieu béni, le Guatemala est uni et nous devons unifier le leadership et les efforts.

Une semaine après la tragédie, le volcan Fuego continue de menacer les villes voisines avec un nouveau lahar la veille qui a atteint 40 mètres de large et cinq mètres de haut, et a traîné des pierres et des troncs d'arbres avec du matériel à haute température.

Depuis jeudi dernier, les recherches ont été suspendues dans la zone dite catastrophe zéro, où des machines lourdes arriveront pour commencer à débloquer la route vers les communautés, malgré le fait que de nombreuses familles exigent d'abord la récupération de leurs morts.

ode/mmc
source: http://www.prensa-latina.cu/index.php?o=rn&id=185962&SEO=jimmy-a-los-tribunales-piden-manifestantes-guatemaltecos-en-la-plaza

Tag(s) : #Guatemala

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :