Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

13/06/2018
Déclaration commune des partis du Nord de l'Irlande sur les droits et l'égalité

Une déclaration commune qui engage quatre partis politiques dans le Nord de l'Irlande du Nord en matière de droits de l'homme et d'égalité post-Brexit a été cosignée par le Sinn Féin, le SDLP, l'APNI et le Parti Vert Ni.

Les quatre partis ont exprimé leurs préoccupations au sujet de l'érosion de l'égalité et des droits à la suite de Brexit. Ils demandent instamment que des garanties soient mises en place, depuis le respect de l'Accord du Vendredi Saint dans toutes ses parties jusqu'au respect de la Convention européenne des droits de l'homme et de la Charte des droits fondamentaux de l'UE dans l'éventualité où l'Irlande du Nord quitterait l'Union européenne après le Brexit.

S'exprimant au sujet de la déclaration, l'eurodéputée Martina Anderson (Sinn Féin, Irlande) a déclaré :

"C'est bien que quatre partis se soient à nouveau réunis sur une question extrêmement importante liée au Brexit."

"A juste titre, l'accent a été mis sur la question de la frontière irlandaise et sur la manière d'éviter tout durcissement de celle-ci.

"Mais une question tout aussi importante qui a reçu beaucoup moins d'attention a été la question de la protection des droits des personnes au-delà de Brexit ", a-t-elle poursuivi.

"50 ans après le mouvement des droits civiques dans le nord de l'Irlande, nous devons résister à toute situation où les gens perdraient des droits fondamentaux auxquels ils ont actuellement droit par le biais de l'UE.

"Les conservateurs prévoient un feu de joie des droits après le Brexit. Nous ne pouvons pas permettre que cela se produise dans le Nord. C'est pourquoi nous et les autres parties sont heureux de soutenir le secteur des droits et de demander à l'UE de veiller à ce que les engagements en matière de protection de nos droits soient effectivement respectés", a-t-elle conclu.

 

Déclaration commune sur les droits de l'homme et l'égalité

1. Nous sommes fermement attachés à la promotion, à la protection et à la défense des droits de l'homme de chacun. Nous croyons que ces garanties devraient s'appliquer à tous ceux qui résident en Irlande du Nord.

2. Nous croyons fermement à la centralité de l'égalité dans la société que nous travaillons ensemble pour créer.

3. Nous sommes profondément préoccupés par le fait que le " Brexit " entraînera d'autres régressions en matière d'égalité et de droits.

4. Nous nous félicitons de la garantie donnée dans le rapport conjoint UE-Royaume-Uni de décembre (paragraphe 53) "qu'aucune diminution des droits n'est causée par son départ de l'UE", et nous souhaitons que cela soit pleinement reflété dans le projet d'accord et de protocole de retrait, ainsi que dans les développements connexes.

5. Dans le contexte des négociations en cours, nous réaffirmons donc notre position commune à cet égard :

a. il ne doit pas y avoir de diminution des droits, des garanties et de l'égalité, y compris ceux énoncés dans l'Accord du Vendredi saint de 1998 et les accords ultérieurs ;

b. il doit y avoir une garantie explicite relative à la Convention européenne des droits de l'homme ;

c. la Charte des droits fondamentaux de l'UE doit être incluse dans le Protocole et conservée dans le droit britannique ou du moins dans la mesure où elle s'applique à l'Irlande du Nord ;

d. "Le Protocole doit donc inclure l'accès direct aux tribunaux par toute personne ayant un intérêt suffisant en ce qui concerne toute violation alléguée des garanties pertinentes, et il doit y avoir reconnaissance de la jurisprudence et de la compétence de la CJUE ;

L'annexe 1 du protocole doit inclure les dispositions pertinentes du droit communautaire sur les droits sociaux et économiques, les droits démocratiques, la non-discrimination (nationalité, sexe, race, sexe, sexe, âge, âge, handicap, religion et orientation sexuelle), ainsi que toute mesure requise qui n'est pas explicitement mentionnée ailleurs dans le protocole.

Nous demandons à l'UE27 et au Royaume-Uni de modifier l'article 1 du projet de protocole afin de refléter notre déclaration.

7. Nous exigeons que l'actuel gouvernement de Westminster s'engage à assurer l'avenir à long terme de la loi de 1998 sur les droits de l'homme et de la Convention européenne des droits de l'homme.

8. Nous exhortons tous les partis politiques et les deux gouvernements à intensifier leurs efforts pour faire en sorte que les droits en suspens et les questions d'égalité (y compris la Déclaration des droits de l'Irlande du Nord) soient mis de l'avant de toute urgence.

 

Accepté et cosigné par ;

Michelle O'Neill, députée provinciale, leader de l'Assemblée et vice-présidente du Sinn Féin.

Colum Eastwood, député provincial, chef du Parti social-démocrate et travailliste

Naomi Long MLA, chef du Parti de l'Alliance pour l'Irlande du Nord

Steven Agnew, député provincial, chef du Parti vert NI

source: http://www.guengl.eu/news/article/category//north-of-ireland-parties-joint-declaration-on-rights-and-equality

Tag(s) : #Irlande, #Brexit

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :