Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

10 May 2018

Le 8 mai, 73 ans après la fin de la guerre la plus terrible en Europe à ce jour, avec la victoire de l'Armée rouge de l'Union soviétique et de ses alliés des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France, soutenue par le mouvement de résistance antifasciste dans tous les pays européens, le Président des Etats-Unis a signé un document annonçant le retrait des Etats-Unis d'Amérique de l'accord nucléaire international avec l'Iran. Cette signature porte le danger d'une nouvelle guerre au Moyen-Orient, une région qui a été et est ravagée par des guerres depuis des années.

Pour justifier la violation d'un accord international, le président américain utilise l'affirmation selon laquelle l'Iran continue à travailler sur un programme d'armes nucléaires et de missiles en violation du traité. Cette affirmation n'est étayée par rien d'autre que les accusations invérifiables des dirigeants israéliens - qui ont également été réfutées de manière crédible par l'Agence internationale de l'énergie atomique.

La menace présumée de missiles nucléaires et d'autres armes de destruction massive a déjà servi les États-Unis en 2011 pour une guerre d'agression contre l'Irak. Le monde entier sait que l'Irak n'avait pas de telles armes. Le résultat de cette guerre est une dévastation sans précédent de l'Irak et d'autres pays de la région.

La violation unilatérale du traité nucléaire avec l'Iran est une preuve supplémentaire que les dirigeants américains actuels n'hésitent pas à prendre des mesures pour faire respecter leur suprématie dans le monde entier, par quelque moyen que ce soit. C'est aussi un signal d'alarme pour les futurs pourparlers et les éventuels accords de paix dans la péninsule coréenne.

 

Le Parti communiste luxembourgeois proteste vigoureusement contre la politique du gouvernement américain de menacer la paix. Le KPL s'adresse au gouvernement luxembourgeois, en particulier au Premier ministre Xavier Bettel et au ministre des Affaires étrangères Jean Asselborn, et l'invite à

à assumer ses responsabilités internationales dans tous les organes de l'ONU, de l'UE et de l'OTAN afin d'éviter le danger d'une nouvelle guerre au Moyen-Orient,

à faire un effort déterminé au sein de l'Union européenne pour faire en sorte que le traité nucléaire avec l'Iran reste en vigueur et soit pleinement mis en œuvre,

en tant qu'ancienne partie à la guerre de Corée, à travailler au sein des organes compétents de l'ONU et vis-à-vis des États-Unis afin de conclure un traité de paix pour la Corée.

 

73 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la paix est à l'ordre du jour. Le KPL réaffirme son appel en faveur d'un désarmement militaire mondial, en particulier l'abolition de toutes les armes nucléaires, quel que soit le pays en possession de ces armes. Le Luxembourg devrait montrer l'exemple en signant le traité des Nations unies visant à abolir toutes les armes nucléaires. En outre, le Luxembourg devrait s'efforcer d'arrêter l'armement militaire de tous les pays de l'UE et de mettre fin à la politique d'affrontement avec la Russie. Ce n'est qu'ainsi que l'héritage des soldats et des civils tués au cours de la Seconde Guerre mondiale pourra être honoré.

 

Désarmement maintenant !


source: http://www.solidnet.org/luxembourg-communist-party-of-luxembourg/cp-of-luxembourg-die-kriegstreiber-stoppen-fur-eine-aktive-friedenspolitik-de

Tag(s) : #Luxembourg, #Paix

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :