Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Shii condamne la décision de Trump de retirer les Etats-Unis de l'accord nucléaire iranien.
10 mai 2018
Le 8 mai, le président américain Donald Trump a annoncé sa décision de retirer les États-Unis de l'accord nucléaire iranien et de réimposer des sanctions contre l'Iran. Le président du Parti communiste japonais Shii Kazuo a publié une déclaration condamnant la décision de Trump.

Le texte intégral de sa déclaration est le suivant :

Le retrait des États-Unis de l'accord nucléaire iranien est déraisonnable et défie les résolutions diplomatiques en termes arrogants.

Shii Kazuo Kazuo 
Président du Parti communiste japonais
Membre de la Chambre des représentants du Japon
Tokyo
9 mai 2018

Le président américain Donald Trump a annoncé le 8 mai que les États-Unis se retireraient de l'accord nucléaire de 2015 signé par l'Iran et six nations - la Grande-Bretagne, la Chine, la France, la Russie, les États-Unis et l'Allemagne - et que son administration imposerait des sanctions maximales à l'Iran. Cette décision va à l'encontre du règlement diplomatique de la question nucléaire iranienne et menace la paix et la stabilité au Moyen-Orient.

L'accord nucléaire affirme que l'Iran n'a pas l'intention de mettre au point ni de posséder des armes nucléaires, limite le développement nucléaire de l'Iran à des fins pacifiques et, sur cette base, déclare que les sanctions économiques contre l'Iran seront levées.

Cet accord nucléaire a été approuvé à l'unanimité par la résolution 2231 du Conseil de sécurité de l'ONU. L'AIEA, l'organisme international de surveillance nucléaire, a vérifié le respect de l'accord par l'Iran et les administrations américaines l'ont également confirmé. Il est donc tout à fait déraisonnable que l'administration de Trump annonce son retrait de l'accord.

Le Parti communiste japonais espère vivement que la communauté internationale, y compris l'Iran et les six parties signataires, maintiendra l'accord nucléaire et poursuivra ses efforts pour résoudre la question de manière diplomatique.

De nombreux pays expriment leur inquiétude et leurs critiques à l'égard de la décision du président Trump. Le PCJ exige que toutes les parties concernées s'abstiennent de rompre unilatéralement l'accord international.

source:http://www.japan-press.co.jp/modules/news/index.php?id=11441

Tag(s) : #japon, #Trump

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :