Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Par Benito Joaquin, envoyé spécial

Pyongyang, 16 mai (Prensa Latina) La République Populaire Démocratique de Corée (RDPC) a aujourd'hui averti les Etats-Unis et la Corée du Sud que sa bonne volonté a des limites.


Dans un communiqué publié par l'Agence Centrale d'Information de Corée, elle a souligné fermement que, tant Washington comme Séoul se trompent à nouveau s'ils croient que la conjoncture favorable à l'amélioration des relations entre la RDPC et la Corée du Sud et l'annonce de conversations à Singapour entre le président Kim Jong Un et son homologue étatsunien équivalent à une absolution permettant à ces deux pays d'entreprendre des manœuvres militaires de quelque type que ce soit

La président du Parti du Travail de Corée demande que les efforts, les moyens et les initiatives sincères que la RDPC  développe pour rechercher la paix soient considérés  avec respect.

Il a accusé Washington et la Corée du Sud de défier de manière ouverte la déclaration commune signée le 27 avril dernier à Pammunjon par Kim et le président sud-coréen Moon Jae-in.

Ce dernier communiqué rappelle que, depuis le 11 mai jusqu'au 25 du même mois, la Corée du Sud et les Etats-Unis réalisent les exercices communs de combat aérien portant le sigle Max Thunder 2018.

Il souligne que ces manœuvres militaires constituent les plus grandes simulations à échelle réelle effectuées à ce jour dans la région.

Il met également en évidence le fait que cet exercice a pour but avoué de porter au maximum l'expression des sanctions et pressions exercées contre la Corée Démocratique, car il s'agit d'une simulation d'attaque aérienne préventive contre la RDPC impliquant la mise sous contrôle complet de tout l'espace aérien et électronique de la péninsule de Corée dans sa totalité.

De plus, il indique qu'à ces exercices agressifs d'entrainement militaire participent plus de 100 avions de toutes sortes, y compris des bombardiers stratégiques nucléaires B-52, et des chasseurs dernier-cri de type Stealth et F-22 Raptor, ainsi que d'autres engins de combat aérien et de matériel électronique de dernière génération.

Pyongyang a également annoncé, aujourd'hui la suspension des conversations qui auraient dû avoir lieu ce mercredi à Panmunjong pour approfondir certains éléments des  accords passés le 27 avril entre les mandataires de Kim et de Moon.

A cette rencontre, maintenant annulée, devaient prendre part 29 fonctionnaires nord-coréens attachés au secteurs économique et sportif, et des journalistes, entre autres.

peo/jcm/bjm

source: http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=881091:la-rpdc-a-washington-et-a-seoul-la-bonne-volonte-a-ses-limites&opcion=pl-ver-noticia&catid=49&Itemid=101

 

Tag(s) : #corée

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :