Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Caracas, 23 février (Prensa Latina) Le directeur du Service Bolivarien de Renseignement National (Sebin), Gustavo Gonzalez, a aujourd´hui confirmé la participation du parti d´extrême-droite Volonté Populaire à un plan terroriste qui devait être exécuté au Venezuela.


En conférence de presse, Gustavo Gonzalez a apporté des preuves au sujet de la tentative d´enlèvement de l´ancien ministre de l´Économie et ex-président de la Banque Centrale du Venezuela, Nelson Merentes.

La veille, en direct sur le réseau social Facebook, le président Nicolas Maduro a fait part de la capture d´un groupe terroriste rattaché au parti Volonté Populaire et lié à des plans destinés à provoquer une escalade de la violence dans le pays.

Le chef d´État a dénoncé les tentatives de factions de la droite d´opposition de faire boycotter les élections présidentielles du 22 avril prochain et d´opter de nouveau pour la violence.

D´autre part, la président de l´Assemblée Nationale Constituante (ANC) du Venezuela, Delcy Rodriguez, a hier soir rejeté les déclarations tenues par le chargé d´affaires des États-Unis dans ce pays, Todd Robison.

Le diplomate étasunien a encouragé de nouvelles actions d´ingérence dans les affaires internes de la nation sud-américaine, en signalant notamment que Washington prétend intensifier les sanctions contre les hauts fonctionnaires de l´État vénézuélien.

Delcy Rodriguez a assuré que « les graves déclarations, qui encouragent un coup d´État au Venezuela et vantent l´illégal et criminel embargo financier, seront évaluées par l´ANC pour ensuite adopter les mesures diplomatiques correspondantes dans le but de défendre la souveraineté et la dignité du peuple vénézuélien ».

Lors de déclarations accordées ce jeudi au site internet Runrunes, qui est considéré d´opposition, le diplomate étasunien a insisté sur la politique d´ingérence du gouvernement des États-Unis contre le pays sud-américain en mentionnant la possibilité d´appliquer un embargo pétrolier contre Caracas et en encourageant un coup d´État militaire.

« Je dirais que l´on ne peut pas se permettre le luxe de disqualifier un secteur dans la négociation pour un meilleur Venezuela. Il est évident que le secteur militaire a une influence dans le futur du pays, et s´ils (les militaires) peuvent aider nous n´allons pas dire non », a exprimé le fonctionnaire nord-américain.

Robinson a ensuite prédit la mise en place de nouvelles sanctions dans l´objectif de renforcer l´isolement économique et politique imposé à Caracas pour déstabiliser le pays.

Par ailleurs, la présidente du Conseil National Électoral (CNE), Tibisay Lucena, a aujourd´hui confirmé que la proposition de l´ANC quant à de nouvelles élections au Venezuela serait évaluée la semaine prochaine.

Delcy Rodriguez a remis à l´entité électorale la proposition d´effectuer des élections générales à la suite des présidentielles du 22 avril prochain.

Lucena a ajouté que ces élections ne peuvent être réalisées en même temps que le scrutin présidentiel car ce dernier est déjà trop avancé.

Puis Delcy Rodriguez a tenu à indiquer que cette proposition d´avancer les échéances parlementaires a été l´une de celles évoquées par le chef de la délégation de l´opposition lors de la table des négociations en République Dominicaine, le député Jorge Borges.

peo/lma/lrd/agp/wup/lma/lrd

source: http://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=880852:venezuela-plan-terroriste-ingerence-et-elections&opcion=pl-ver-noticia&catid=19&Itemid=101

Tag(s) : #Venezuela

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :