Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

22 Nov 2017
 
Guadeloupe. Déclaration du Bureau Politique du PCG concernant la situation en Lybie
 

Pointe-à-Pitre. Mercredi 22 Novembre 2017. CCN. Les images de la Chaîne de télévision CNN mettant en évidence la vente en Lybie d’hommes noirs en provenance de différents pays africains suscitent colère, indignation et révolte.

Le Parti Communiste Guadeloupéen considère qu’un certain nombre de dirigeants des Etats africains, sont les premiers responsables et les chefs des états occidentaux les premiers coupables de la misère, des guerres, du dénuement, qui contraint de jeunes africains à fuir leurs pays au péril de leur vie.

Il condamne le silence coupable et la complicité de l’Union Européenne et de la France dans la perpétuation du crime de l’esclavage.

Nul doute que dans les jours qui viennent , il sera fait état de la condamnation et de l’indignation de la communauté internationale notamment à l’occasion du sommet du sommet Union africaine (UA) - Union européenne (UE) qui se tiendra à Abidjan les 29 et 30 novembre prochains.

Le Parti Communiste Guadeloupéen dénonce par avance ces déclarations et ces résolutions hypocrites, qui proviennent de ceux là mêmes qui sont les instigateurs de cette réalité abjecte.

Le Parti Communiste Guadeloupéen rappelle :

- que dans le système capitaliste, l’homme est une marchandise dont le prix est fixé par la loi de l’offre et de la demande conformément à la sacro-sainte loi du marché et de la concurrence.

- que l’esclavage des noirs organisé par les pays d’Europe occidentale à partir du 16 ème siècle est d’abord un mode de production qui par la mise à disposition d’une force de travail et d’une main d’oeuvre gratuite, a assuré le développement économique des pays esclavagistes.

- que la misère, les guerres, le dénuement, qui sont les causes principales du sous développement qui poussent des jeunes d’Afrique à fuir leurspays ne sont pas le résultat d’une malédiction africaine, mais la conséquence du système néo-colonial qui organise le pillage des richesses de l’Afrique par les pays occidentaux et singulièrement par la France avec la complicité de dirigeants africains corrompus.

- que la situation actuelle en Lybie est le résultat de l’assassinat du Président KADHAFI, par la France, pour tirer profit des ressources énergétiques et minières de l’Afrique sub-saharienne.

Il appelle les organisations guadeloupéennes, effectivement engagées dans la lutte pour le respect des droits politiques, économiques , sociaux, de tous les hommes et de tous les peuples, à se rencontrer pour exprimer ensemble leur dénonciation du système économique international qui est la cause de l’esclavage moderne que subissent des millions d’hommes en particulier en Afrique.

 

Source: PCG

 

source:http://www.caraibcreolenews.com/index.php/service-presse/item/11862-guadeloupe-declaration-du-bureau-politique-du-pcg-concernant-la-situation-en-lybie

Tag(s) : #amérique latine, #afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :