Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le 28 octobre, le Secrétaire Général de la FSM George Mavrikos s’est adressé à la réunion de présentation avec les amis et adhérés de la FSM en France, organisée aux locaux du Bourse de Travail à Paris. Il y avait 58 syndicalistes qui ont assisté, y inclus des dirigeants élus de 4 Fédérations et de 6 Unions Départementales qui ont été présents au rencontre. Vous trouverez ci-après le Discours d’Introduction de George Mavrikos :

RÉUNION DE PRÉSENTATION AVEC DES SYNDICALISTES FRANÇAIS, PARIS, LE 28 OCTOBRE 2017

DISCOURS DE G. MAVRIKOS, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE LA FSM

But principal : La connaissance de la FSM avec le mouvement syndical français. La promotion des positions de la FSM parmi tous les travailleurs et tous les syndicats sans discriminations.

Ce qu’elle est la FSM : La FSM a été fondée à Paris le 3 octobre 1945, juste après la défaite du fascisme. Selon le panorama de cette époque-là, l’idée principale était “Plus jamais du fascisme”, “Non au fascisme”, “Halte à la colonisation”.

-Aujourd’hui la FSM compte 92 millions de membres dans 126 pays de tout le monde.

– Elle a une représentation permanente au sein de l’ONU (N. York), de l’OIT (Genève), de l’UNESCO (Paris), FAO (Rome).

– Elle possède 10 Organisations Sectorielles Internationales dans 1. L’éducation 2. Construction 3. Transports 4. Tourisme-Hôtellerie 5. Métal- Secteur minier 6. Services Publics 7. Pensionnés 8. Banques-Assurances-Système financier 9. Produits agricoles- alimentation 10. Énergie.

Il y en a déjà une décision pour la fondation d’une nouvelle Union Internationale de Syndicats (UIS) à l’industrie textile- confection – cuir.

– Elle a de Bureaux Centraux en 1) Europe 2) Asie (Inde) 3) Asie (Malaisie) 4) Afrique (Afrique du Sud) 5) Afrique (Gabon) 6) Amérique Latine (Cuba) 7) Caribe (Costa Rica) 8) Monde arabe (Syrie)

Ses Secrétariats sont les suivants : Des Immigrants – de la Jeunesse – des Femmes – des Avocats

Ses Organes Statutaires :

– Le Congrès Mondial. Pendant le dernier Congrès (en octobre 2017 à Durban d’Afrique du Sud) ont participé 1300 délégué(e)s de 110 pays.

– Le Conseil Présidentiel élu par le Congrès qui compte 55 membres.

– Le Secrétariat élu par le Conseil Présidentiel et compte 9 membres.

– Le Secrétaire Général élu par le Congrès.

Les principes fondamentaux de la FSM

 Le syndicalisme militante de classe. Nous soutenons les luttes de classe des ouvriers dans le but de l’amélioration constante des vies des travailleurs jusqu’à la victoire finale et l’abolition du système d’exploitation.

– Le syndicalisme anticapitaliste – antiimpérialiste

– L’unité en accord avec les caractéristiques militantes de classe.

– L’Internationalisme – la Solidarité – la Coordination pour qu’aucun secteur, aucun travailleur, aucun peuple ait le sentiment de ne pas être soutenu.

– La lutte contre le réformisme, contre la ligne de la collaboration de classe et de la faute d’idéologie de luttes. La lutte contre la bureaucratie syndicale, le carriérisme et la corruption dans les syndicats, contre l’élitisme et le sectarisme.

– La FSM n’est jamais intervenue aux affaires internes d’aucune organisation syndicale, qu’elle soit un de ses membres ou pas. Elle respecte le droit de chaque organisation syndicale à décider par soi-même, selon ses statuts et ses principes de fonctionnement.

– Elle défend le droit des travailleurs à la grève. Elle lutte pour l’élargissement des libertés syndicales et démocratiques.

– Elle combat le néofascisme, la xénophobie, le racisme.

– Elle s’oppose au syndicalisme jaune, au syndicalisme gouvernementale et patronale.

source: http://www.wftucentral.org/france-la-reunion-de-la-fsm-avec-ses-membres-et-amis-en-france-sest-tenue-avec-grand-succes/?lang=fr

– Elle éduque les jeunes travailleurs aux principes de la lutte de classes, de l’action collective et de la participation à l’activité des syndicats.

– Elle respecte le droit de chaque peuple à décider par lui-même, de façon libre et démocratique sur son présent et futur.

– Elle renouvelle et modernise constamment ses analyses ainsi que ses tactiques pour qu’elle soit toujours une force de classe moderne, internationaliste, antiimpérialiste et anticapitaliste.

– Elle profite de la critique, l’autocritique ; elle est enseignée par ses faiblesses et ses erreurs afin qu’elle s’améliore.

Tag(s) : #syndicat, #France

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :