Clôture du 6e Plénum du CC du PCV du 12e mandat

Publié le par anonyme

IMPRIMER

Des délégués au 6e Plénum du CC du PCV. Photo: VNA

 

Hanoï (VNA) – Le 6e Plénum du Comité central (CC) du Parti communiste vietnamien (PCV) s’est achevé le 11 octobre à Hanoï après sept jours de travail, regroupant de nombreux avis et suggestions face aux questions importantes du pays.

Au nom du Bureau Politique, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a, dans son discours, fait le bilan des résultats de ce plénum sur les questions liées au développement socio-économique, aux soins ​de santé de la population, au travail démographique, à la réorganisation de l’appareil d’État et au renouvellement des organes publics.

«L’économie nationale a ​enregistré une croissance de 7,46% au troisième trimestre. L’inflation est maîtrisée. Les mécanismes financiers ​sont ​plus performants, ce qui profite aux finances publiques. Cependant, l’économie nationale doit faire face au déficit budgétaire, à la dette publique, aux créances douteuses, à la lenteur du décaissement des fonds publics et des aides publiques au développement, à la pollution de l’environnement ou encore à la hausse des accidents de la route».

L’objectif pour 2018 est de continuer à stabiliser l’économie nationale, l’inflation et d'améliorer le niveau de vie de la population. Il faut créer des changements considérables dans la mise en œuvre de trois percées stratégiques (perfectionner l’institution de l'économie socialiste de marché, développer rapidement les ressources humaines et édifier ​un système d'infrastructur​es synchrone), renouveler le modèle de croissance et améliorer la compétitivité de l’économie nationale. Le secrétaire général a insisté sur la réforme administrative, la lutte contre la corruption et la réorganisation de l’appareil d’État, outre la protection de l’environnement et des ressources naturelles et la confrontation au dérèglement climatique.

A propos des soins ​de santé de la population, Nguyen Phu Trong a affirmé qu'il s'agissait d'un travail relevant de la responsabilité de chaque individu mais aussi de l'ensemble de la société comme de tout le système politique, notamment le secteur de la santé, dont les hôpitaux et les établissements de santé publics.

«Il faut mobiliser toutes les ressources pour développer la santé et les services concernés, appliquer les politiques appropriées pour assurer la santé de la population et faire en sorte que les Vietnamiens soient plus grands et aient une plus longue espérance de vie». Pour cela, il a proposé de prêter attention à la santé préventive, au développement de la médecine traditionnelle et d’encourager la participation du secteur privé dans la santé. 

 

Le CC a apprécié les efforts et les résultats obtenus dans la résolution des questions démographiques. Cependant, au regard des développements de la situation internationale et nationale, il est important d’adopter des réformes pour trouver de meilleures solutions, assurer le seuil de renouvellement des générations, ramener le sexe-ratio à la naissance à l’équilibre naturel, maintenir l’"âge d’or démographique" et tirer profit de ses avantages, s’adapter au vieillissement de la population, améliorer les indicateurs démographiques de la population…

Investir dans le secteur démographique ​revient à investir dans le développement durable. L’État accordera une priorité budgétaire sur ce point, parallèlement à la mobilisation des moyens d’autres sources, dont des assistances internationales.

Le CC a également insisté sur la nécessité d’améliorer les politiques et les textes juridiques, de développer la qualité des services et du personnel travaillant dans ce secteur.

Le CC a souligné par ailleurs l’importance particulière de la mission de simplifier l’organisation structurelle du système politique tout en améliorant son efficacité et sa performance. Il s’agit d’une mission fondamentale et urgente.

Le CC a insisté sur la nécessité d’élaborer rapidement une configuration structurelle globale du système politique, qui s’adapte aux exigences mais aussi aux conditions du pays en cette période. Sur cette base, il faut déterminer les missions importantes qui peuvent être réalisées immédiatement. Il est important d’élaborer des règles plus strictes sur l’effectif des organes, outre des mécanismes pour assurer la concurrence loyale et la transparence dans les processus de recrutement et de nomination. En parallèle, il est nécessaire d’améliorer la qualité des fonctionnaires, de mieux définir les pouvoirs entre les organes, d’assurer la démocratie et la transparence, d’organiser régulièrement des contrôles et examens, de sanctionner sévèrement les violations, d’accélérer la réforme administrative et de renforcer l’application des technologies de l’information. Le CC a appelé par ailleurs à développer les organisations du Parti au sein des organisations et entreprises du secteur privé.

 

Le CC a particulièrement souligné la nécessité de renouveler le système d’organisation et de gestion, d’améliorer la qualité des services et l’efficacité des activités des administrations publiques, en la considérant comme une des tâches prioritaires dans les temps à venir. L’État doit assurer la fourniture des services publics fondamentaux et de première nécessité, augmenter la capacité d’acc​ès aux services publics pour toutes les couches de la population sur la base ​du renforcement des investissements publics. L’État devra maintenir et mieux valoriser le rôle prédominant, la position clé et la nature prééminente des activités à but non lucratif des administrations publiques.

Autre point : promouvoir la "socialisation", notamment dans les branches et domaines dans lesquels le secteur non étatique mène bien ses activités, mobiliser et utiliser efficacement toutes les sources d’investissement pour développer de façon saine le marché des services publics, assurer l’équité entre les unités des services publics et relevant du secteur privé.

Le CC a demandé de rapidement réaménager et renouveler l’organisation et les activités des administrations publiques, conformément aux caractéristiques de chaque branche, de chaque domaine et chaque région, en accélérant la socialisation mais sans commercialisation des services publics. Il faut accélérer la transformation des unités des services publiques et scientifiques et technologiques ayant des conditions requises en entreprises privées, dont par actions.

Le CC a recommandé également d’étudier l’amendement et le complètement de la loi sur les fonctionnaires de l’État, de réexaminer et de perfectionner les documents juridiques concernés afin d’encourager et de favoriser la simplification de l’effectif du personnel, de promouvoir la décentralisation et la remise de l’autonomie pour les administrations publiques en délimitant nettement la gestion de l’État, la gouvernance des administrations en question et la fourniture des services publics…

Par ailleurs, lors de ce plénum, le CC a élu deux membres supplémentaires du Secrétariat du CC du PCV (12e mandat), a examiné des mesures disciplinaires à l’égard de Nguyen Xuan Anh, membre du CC du PCV, secrétaire du Comité du Parti de la ville de Da Nang.

Le CC demande à ces deux nouveaux membres du Secrétariat de valoriser davantage leur responsabilité devant le Parti et le peuple, de ne pas cesser de faire des efforts pour contribuer davantage à la direction du CC, du Bureau politique, au Secrétariat, et particulièrement dans le domaine de travail important confié par le Parti.

Concernant les mesures disciplinaires, le CC a indiqué qu’il s’agit d’une douloureuse leçon non seulement pour Nguyen Xuan Anh mais encore pour tous. Chaque membre du CC et tous les cadres, membres du Parti et fonctionnaires doivent se perfectionner régulièrement. Désormais, n’importe quel cas d’infraction aux disciplines doit être sévèrement traité pour maintenir l’ordre et la discipline du Parti, consolider la confiance du peuple à son égard.

En conclusion, le secrétaire général Nguyen Phu Trong a appelé ​le Parti, le peuple et l’Armée dans leur intégralité à continuer de mettre en œuvre plus strictement et plus efficacement la résolution du 12e Congrès national du Parti, les résolutions du CC du Parti (12e mandat) et notamment les résolutions et les conclusions de ce plénum, afin de valoriser les résultats déjà obtenus, de remédier aux faiblesses pour accomplir avec succès les objectifs et les tâches définis pour 2017-2018 et les années suivantes. -VNA   

 

source: https://fr.vietnamplus.vn/cloture-du-6e-plenum-du-cc-du-pcv-du-12e-mandat/94527.vnp

Publié dans vietnam

Commenter cet article