Evo Morales réaffirme la lutte contre une intervention des États-Unis dans la région

Publié le par anonyme

La Paz, 20 septembre (Prensa Latina) Le président bolivien, Evo Morales, a réaffirmé lutter contre les intentions des États-Unis d'intervenir dans la région et a confirmé que « les peuples du monde éviterons l'ingérence étrangère ».


« Les États-Unis continuent d'avoir le diable à la maison en prétendant instaurer une dictature mondiale ; mais les peuples du monde, nous ne le permettrons pas et nous continuerons de lutter », a-t-il commenté sur son compte officiel Twitter, @evoespueblo.

Il a également rappelé le discours d'Hugo Chavez, devant l'Assemblée Générale de l'Organisation des Nations Unies (ONU) en 2006, lorsqu'il avait critiqué l'impérialisme nord-américain.

En postant sur les réseaux sociaux des extraits de l'intervention de Chavez en 2006, Morales a signalé que « le commandant Chavez l'a dit, l'impérialisme menace la survie de l'espèce humaine, et 11 années sont passées mais il y a toujours une odeur de souffre aux Nations Unies ».

Hier, durant sa visite à l'ONU, le chef d'État de la Bolivie a rejeté l'ingérence des États-Unis en Amérique Latine, sa conspiration permanente contre le Venezuela et le maintien de l'embargo sur Cuba.

« Tant que les États-Unis continuent avec leurs politiques interventionnistes, militaristes, et de pillage des ressources naturelles, il n'y aura pas de paix », a-t-il fait remarqué.

peo/ocs/cdg

 

source: https://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=880476:evo-morales-reaffirme-la-lutte-contre-une-intervention-des-etats-unis-dans-la-region&opcion=pl-ver-noticia&catid=49&Itemid=101

Publié dans Bolivie

Commenter cet article