Venezuela: situation suite aux élections de l’Assemblée Nationale Constituante (ANC)

Publié le par anonyme

Nations-Unies, Caracas, 2 août (PL) Le secrétaire générale des Nations-Unies, Antonio Guterres, a réitéré son appel au dialogue entre le gouvernement et l'opposition au Venezuela, scénario qu'il qualifie d'« urgent ».


Il a assuré être « convaincu que la négociation politique est l'unique chemin à suivre pour améliorer la situation actuelle, caractérisée par de violentes manifestations de certains secteurs de la droite, et ainsi éviter plus de pertes humaines ».

Pour sa part, le président du Conseil de Sécurité ce mois-ci à l'ONU, l'ambassadeur égyptien Amr Abdellatif Aboulatta, a affirmé que « la situation au Venezuela ne représente pas une menace pour la paix et la sécurité internationales ». Lors d'une déclaration à la presse il a précisé que « ce qu'il se passe dans ce pays sud-américain est un problème interne, posture qui écarte l'analyse de ce sujet au sein de l'organe de 15 membres (le Conseil de Sécurité), le seul au Nations-Unies qui adopte des mesures contraignantes telles les sanctions ».

Au niveau national, le Tribunal Suprême de Justice (TSJ) du Venezuela a informé de la révocation des mesures de résidences surveillées, au lieu de la prison, des dirigeants d'opposition Leopoldo Lopez et Antonio Ledezema.

Un communiqué du TSJ précise que le 31 juillet les tribunaux d'exécution et de contrôle de la zone métropolitaine de Caracas ont respectivement révoqué les mesures accordées à la faveur des condamnés, suite à la violation des conditions imposées pour qu'ils soient en résidence surveillée.

La plus importante instance judiciaire a souligné que les conditions imposées à Lopez lui empêchaient tout prosélytisme politique. Il a pourtant diffusé le 30 juillet plusieurs messages sur son compte Twitter dans lesquels il appelé « à ne pas reconnaître l'Assemblée Nationale Constituante » et convoqué « à de nouvelles manifestations et de nouveaux blocages dans les rues ».

Quant à Ledezma ses conditions de résidence surveillée lui empêchaient d’émettre des déclarations politiques devant les médias et par n'importe quel moyen de communication. Mais il a diffusé une vidéo dans laquelle il qualifie l'élection de l'ANC d'« escroquerie à prévoir » et appelle « à poursuivre les manifestations violentes ».

peo/jcm/wmr/oda/lb/mem/wmr

 

source: https://frances.prensa-latina.cu/index.php?option=com_content&view=article&id=880375:venezuela-situation-suite-aux-elections-de-lassemblee-nationale-constituante-anc&opcion=pl-ver-noticia&catid=19&Itemid=101

Publié dans Venezuela

Commenter cet article