Les colonies israéliennes en territoire palestinien font obstacle à une solution à deux Etats, déclare le Secrétaire général de l'ONU

Publié le par anonyme

French.xinhuanet.com | Publié le 2017-08-30 à 03:09
 


(Xinhua/Fadi Arouri)

RAMALLAH, 29 août (Xinhua) -- Le Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a déclaré mardi que les activités de colonisation israéliennes faisaient obstacle à la solution à deux Etats ainsi qu'à la paix entre Israël et les Palestiniens.

M. Guterres a tenu ces propos au cours d'une conférence de presse conjointe dans la ville cisjordanienne de Ramallah, après sa rencontre avec Rami Hamdallah, Premier ministre palestinien.

"Mettre fin à l'occupation garantirait que deux Etats, Israël et la Palestine, puissent vivre côte à côte dans la paix et la sécurité", a-t-il déclaré.

Le Secrétaire général a souligné la nécessité pour les deux parties d'éviter les provocations et de reprendre un dialogue sérieux et crédible sur la question d'une solution à deux Etats.

"Les améliorations de nature économique et social et la mobilité sur le terrain ne doivent pas être une alternative à la solution à deux Etats. Un processus de négociation sérieux et des mesures supplémentaires sont nécessaires pour garantir une paix profitable", a-t-il affirmé.

M. Guterres s'est dit très préoccupé par la situation humanitaire dans la bande de Gaza, et a réaffirmé le soutien de l'ONU aux projets de reconstruction et aux activités de l'UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient).

De son côté, M. Hamdallah a averti que les chances de parvenir à la paix et à une solution à deux Etats étaient mises en danger par les colonies israéliennes. Il a souligné que les Palestiniens ne "resteraient pas silencieux très longtemps" à ce sujet.

Il a appelé le gouvernement du président américain Donald Trump à clarifier sa position sur la solution à deux Etats, les colonies israéliennes et l'application des résolutions internationales sur la question palestinienne.

Le gouvernement palestinien "est convaincu que la création d'un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale sera rendue possible par une résistance pacifique et par un mouvement de fond au niveau international, notamment aux Nations Unies", a-t-il déclaré.

"Le gouvernement israélien est responsable de la dégradation de la situation sécuritaire, en raison de son insistance à construire des colonies, confisquer des terres, procéder à des démolitions et à des incursions dans les villes et les bourgs palestiniens, faire des arrestations quotidiennes et réprimer les prisonniers palestiniens", a-t-il indiqué.

Le Premier ministre a également appelé l'ONU à répondre aux demandes de protection internationale du peuple palestinien, à obliger Israël à appliquer les résolutions internationales légitimes, et à prendre des mesures sérieuses et efficaces pour protéger les lieux saints musulmans et chrétiens, notamment à Jérusalem.

Un peu plus tôt, M. Guterres a rencontré le major-général Hazem Attallah, chef de la police palestinienne, en présence de Riyad Mansour, observateur palestinien permanent à l'ONU, et de divers autres responsables palestiniens.

C'est la première visite de M. Guterres en Cisjordanie et dans la bande de Gaza depuis qu'il a remplacé Ban Ki-moon le 1er janvier.

source: http://french.xinhuanet.com/2017-08/30/c_136566318.htm

Publié dans palestine

Commenter cet article