Le Venezuela rejette les menaces militaires proférées par les États-Unis

Publié le par anonyme

CARACAS, 12 août (Xinhua) -- Samedi, le gouvernement vénézuélien a rejeté les mises en garde du président des États-Unis, Donald Trump, concernant la possibilité d'une ''option militaire'' au Venezuela.

Dans un communiqué officiel, le ministre vénézuélien des Affaires étrangères, Jorge Arreaza, a dit que les remarques faites par M. Trump vendredi constituent une ''menace pour la paix.''

M. Arreaza a également appelé de ses vœux l'unité régionale dans la défense de la paix en Amérique latine.

"Le moment est venu d'unir les êtres humains contre les ambitions guerrières de ceux qui cherchent à imposer leur propre critère et système par la violence, comme c'est le cas aux États-Unis, au XXIème siècle,'' a dit M. Arreaza.

Également samedi, le Mercosur - le Marché commun qui regroupe plusieurs pays d'Amérique du Sud - a rejeté l'usage de la force au Venezuela, selon un communiqué diffusé par le ministère argentin des Affaires étrangères. Fin

source: http://french.xinhuanet.com/2017-08/13/c_136521237.htm

Publié dans Venezuela

Commenter cet article