Le sommet des BRICS favorise un nouveau chapitre dans la coopération régionale sino-russe

Publié le par anonyme

  2017-08-19 15:24:47  xinhua
La République de Carélie dans le nord-ouest de la Russie et la province du Fujian dans le sud de la Chine devraient signer un accord lors du prochain sommet des BRICS qui pourrait accroître significativement leurs échanges commerciaux, se félicite le gouverneur par intérim de la Carélie, Arthur Parfentchikov, dans un entretien récemment accordé à Xinhua.

Selon lui, les préparatifs de ce futur partenariat "sont entrés dans la phase finale" et la signature devrait intervenir lors du sommet des BRICS prévu du 3 au 5 septembre à Xiamen au Fujian. "Nous espérons mener des projets conjoints dès que possible", a-t-il dit.

Les pays des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se retrouveront à Xiamen pour leur 9e sommet organisé sur le thème "Un partenariat plus fort pour un avenir meilleur". Il sera le premier organisé dans le cadre de la deuxième "décennie dorée" du bloc multilatéral.

L'accroissement de la coopération entre la Carélie et le Fujian s'appuie sur leurs nombreuses similarités, explique M. Parfentchikov.

Géographiquement, ce sont deux régions frontalières. Economiquement, elles sont riches en ressources forestières, minières, touristiques et autres. Elles partagent aussi des priorités similaires dans le cadre des politiques économiques de leurs pays respectifs, ce qui augure d'un grand potentiel de coopération, ajoute-t-il.

Des projets conjoints dans les industries non-traditionnelles telles que les machines automatisées, les technologies de l'information ou encore la culture et l'éducation sont également envisagés par les deux parties, selon le dignitaire russe.

D'après Arthur Parfentchikov, la Carélie bénéficie de nombreux atouts lorsqu'il s'agit d'attirer investissements et touristes, faisant valoir la qualité des infrastructures de transport de sa région, dont des lignes ferroviaires bien entretenues, qui permettent de se rendre efficacement à Moscou, Saint-Pétersbourg, Mourmansk et en Finlande voisine. A ce titre, la région russe discute avec les autorités chinoises de projets touristiques, ajoute-t-il.

Le gouverneur par intérim rappelle par ailleurs le lancement en octobre dernier du projet de centrale hydroélectrique de 50 mégawatts à Béloporojskaïa, le premier du genre en Russie à être financé par la Nouvelle Banque de Développement des BRICS. Pour lui, c'est là un exemple concret de coopération pratique dans le cadre du bloc.

M. Parfentchikov s'est dit confiant dans l'avenir d'une telle coopération au sein des BRICS, estimant que ses pays membres jouissaient d'une plateforme de dialogue efficace.

Les projets hydroélectriques en Carélie "sont l'expression des résultats" des sommets des BRICS. "Je pense que le 9e sommet va nous permettre d'aller encore un peu plus loin et d'ouvrir un nouveau chapitre dans la promotion de la coopération entre les pays des BRICS", espère-t-il. Fin

source: http://french.cri.cn/621/2017/08/19/445s521383.htm

Publié dans chine

Commenter cet article