Le président du Nicaragua lance une mise en garde contre les dangers du trafic de drogues pour les peuples

Publié le par anonyme

Managua, 1er août (RHC)- Le président du Nicaragua, Daniel Ortega, a mis l'accent sur le fait que le trafic de drogues et le crime organisé sont la plu grand menace pour la souveraineté des peuples. 

Il a réaffirmé que l'élimination de ces deux fléaux impliquerait plus de sécurité, de stabilité et de paix.

Au cours du meeting central à l'occasion du 38e anniversaire de la Force Aérienne du Nicaragua, Daniel Ortega a appelé les États-Unis à redoubler d'efforts pour combattre de telles menaces.

Le chef d'état nicaraguayen a indiqué que bien que le Nicaragua coordonne plusieurs mesures anti-drogue avec les États-Unis, ce pays peut utiliser avec une plus grande efficacité les ressources dont il dispose et dresser un véritable mur empêchant l'entrée de la drogue à ce qu'il a considéré comme le plus grand marché de stupéfiants de la planète.

Le chef d'état du Nicaragua a également indiqué qu'il s'agit d'une responsabilité des États-Unis car -a-t-il relevé- ces pays livrent cette lutte avec des ressources limitées. 

Il a souligné qu'en termes comparatifs, les États-Unis destinent beaucoup plus de fonds à son appareil militaire pour maintenir leur domination sur la planète et que ces sommes millionnaires ne contribuent en rien à la lutte ni contre le trafic de drogues ni contre le crime organisé.

Edité par Reynaldo Henquen
source: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/137060-le-president-du-nicaragua-lance-une-mise-en-garde-contre-les-dangers-du-trafic-de-drogues-pour-les-peuples

Publié dans nicaragua

Commenter cet article