Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

                       M. Phengsavanh Keopaseuth lors d'une conférence de presse

 

(KPL)--Les gouvernements des deux pays travaillent ensemble pour s'attaquer aux problèmes de la frontière dans le cadre pacifique, ce qui ramène tout à la normale, a déclaré M. Phengsavanh Keopaseuth, chef du Comité national de la frontière, du ministère des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse qui s’est tenue jeudi le 17 aoûte à Vientiane.

Le Premier ministre du Cambodge, M. Samdech Hun Sen accompagné de ses hauts fonctionnaires a visité Vientiane le 12 août pour discuter avec son homologue lao, M. Thongloun Sisoulith des solutions possibles aux problèmes liés à la frontière contestée située entre la province d’Attapeu au Laos et celle de Stung Treng au Cambodge.

Les discussions entre les deux premiers ministres ont abouti à un accord visant à retirer les forces militaires des deux pays de la zone frontalière contestée.

Les deux premiers ministres ont convenu que les Comités frontaliers des deux pays et les deux ministères des Affaires étrangères continueront de discuter pour trouver des solutions aux questions liées à la frontière où les marqueurs frontaliers doivent encore être s’installés le plus tôt possible pour créer de la confiance et Rendez-le (la frontière) un héritage pour les enfants de la prochaine génération des deux pays.

Depuis 2000, 121 marqueurs de bordure ont été établis sur 87% de la frontière commune des deux pays.

Pendant ce temps, les gouvernements des deux pays ont convenu de ne pas permettre de mettre en œuvre des activités dans la zone frontalière commune où les piliers frontaliers doivent encore être construits et doivent être laissés intacts jusqu'à ce qu'il soit convenu par les deux parties de déterminer leur bordure commune et des marqueurs frontaliers doivent être s’installés.

KPL

source:http://kpl.gov.la/Fr/Detail.aspx?id=27204     

Tag(s) : #laos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :