L'ancienne procureure générale du Venezuela pourrait être poursuivie pour incitation à la violence

Publié le par anonyme

  2017-08-08 08:21:59  xinhua
Le procureur général du Venezuela, Tarek William Saab, a déclaré lundi que sa prédécesseure Luisa Ortega Diaz avait été "complice des violences" survenues pendant les manifestations de l'opposition, qui ont fait 120 morts en quatre mois.

"La procureure générale a joué un rôle de complice dans ces violences. L'histoire se souviendra des actes prémédités qu'elle a commis en toute impunité dans le but d'entraîner le pays vers une situation de guerre", a déclaré M. Saab durant une conférence de presse donnée dans son bureau.

M. Saab, ancien ombudsman (défenseur du peuple) du Venezuela, a été nommé samedi par l'Assemblée nationale constituante, en remplacement de Mme Ortega.

"Nous en sommes venus à cette décision dans le but de rétablir la justice et l'équité, face à ces cas de violations des droits de l'Homme", a-t-il ajouté, faisant référence aux violences présumées commises par l'opposition, dans lesquelles six personnes auraient notamment été brûlées vives.

La Table de l'unité démocratique (MUD) a nié ces violences, et a accusé les troupes gouvernementales et la police d'être derrière ces brutalités.

source: http://french.cri.cn/621/2017/08/08/302s520306.htm

Publié dans Venezuela

Commenter cet article