Déclaration du Ministère des Affaires Étrangères sur l'Assemblée Nationale Constituante du Venezuela

Publié le par anonyme

Le dimanche 30 juillet 2017, au cours des élections des membres de l’Assemblée Nationale Constituante dans la République Bolivarienne du Venezuela, le peuple vénézuélien a démontré au monde qu’il est le maître absolu de ses droits souverains et qu’il milite avec décision en faveur de la paix, en défense de l’indépendance et de la libre détermination de sa Patrie tout comme il l’a fait tout au long de l’histoire de l’Amérique Latine et des Caraïbes, depuis Bolivar.

Les Vénézuéliens se sont rendus massivement aux urnes comme cela n’avait jamais été le cas lors d’élections d’une Assemblée Constituante.

Ce peuple, qui a défié les blocages de voies, les émeutes orchestrées par la droite, les sabotages économiques et les menaces internationales, a vaincu avec ses voix la stratégie de l’impérialisme et des oligarchies ainsi que d’une opposition qui n’a pas hésité à déclencher les expressions les plus brutales de cruauté. Le cynisme de tous ceux qui prétendent rendre le gouvernement et les défenseurs du peuple responsables des crimes commis est révoltant.

Cuba dénonce la mise en marche d’une opération internationale bien concertée, dirigée depuis Washington, avec l’appui du Secrétaire Général de l’OEA, ayant pour but de faire taire la voix du peuple vénézuélien, d’ignorer sa volonté et de lui imposer la reddition au moyen d’attaques et de sanctions économiques.

Le gouvernement des États-Unis, pour sa part, a imposé directement au Président constitutionnel Nicolás Maduro, des sanctions insolites, violatoires du droit international et arbitraires, que nous condamnons.

Nous connaissons bien toutes ces pratiques interventionnistes. Ils croient qu’avec de tels moyens, ils obtiendront la soumission du peuple à une opposition marionnette qu’ils ont financée et qui promet maintenant d’incendier le pays.

Une fois de plus, nous réitérons les propos tenus par le Président des Conseils d’état et des Ministres, le général d’Armée Raúl Castro, le 14 juillet à l’Assemblée Nationale :

« L’agression et la violence putschiste contre le Venezuela nuisent à toute « Notre Amérique » et ne profitent qu’aux seuls intérêts de ceux qui s’obstinent à nous diviser pour exercer leur domination sur nos peuples et peur leur importe si en faisant cela ils engendrent des conflits aux conséquences imprévisibles dans cette région comme ceux que nous voyons dans différentes parties du monde ».

« Nous lançons une mise en garde aujourd’hui sur le fait que ceux qui prétendent renverser par des voies inconstitutionnelles, violentes et putschistes, la Révolution Bolivarienne et Chaviste, assumeront une grave responsabilité face à l’histoire »

Rien ne peut arrêter un peuple maître de sa destinée. Il ne revient qu’aux seuls Vénézuéliens de résoudre leurs problèmes et de tracer leur avenir. Que cessent les ingérences, les complots, les trahisons à l’esprit bolivarien.

Nous réitérons notre solidarité inébranlable avec le peuple et avec le gouvernement bolivarien et chaviste et avec son unité civique et militaire avec le leadership du président constitutionnel Nicolás Maduro Moros.

Comme Fidel l’a dit à l’Université Centrale de Caracas lors de sa visite en janvier 1959 : « la position du Gouvernement Révolutionnaire de Cuba, sera une position ferme et sans hésitations d’aucune sorte, car l’heure est arrivée pour que les peuples sachent se défendre et sachent faire valoir leurs droits ».

 

La Havane, le 31 juillet 2017

Edité par Reynaldo Henquen
source: http://www.radiohc.cu/fr/especiales/exclusivas/137021-declaration-du-ministere-des-affaires-etrangeres-sur-l%27assemblee-nationale-constituante-du-venezuela

Publié dans cuba, Venezuela

Commenter cet article