Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Buenos Aires, 14 août (RHC)- L'ex-présidente de l'Argentine, Cristina Fernández, a qualifié de ridicule international le retard qu'accuse le dépouillement des voix des élections primaires qui ont eu lieu hier dans ce pays.

« Je pensais que je devrais remercier tout ceux qui sont allés s'acquitter de leur devoir civique ; tous ceux qui sont aller voter dès très tôt, mais je n'ai jamais pensé que je devrais présenter des excuses à tous les Argentins à cause de cette honte que nous avons vécue ici dans notre pays » a souligné Cristina Fernández qui aspire à un siège au Sénat.

Dans son intervention depuis le stade d'Arenal, dans la localité de Sarandí, la candidate de l'Unité Citoyenne a relevé qu'on ne va pas la détourner de son chemin.

Elle a invité les Argentins, une fois de plus, à construire une majorité à même de mettre un frein au rajustement néo-libéral du gouvernement actuel.

Après une longue attente, avec les résultats du dépouillement du scrutin de plus de 95% des bureaux de vote, les résultats des candidats au Sénat de la province de Buenos Aires sont les suivants : 34,20% pour Cambiemos (Changeons) et 34,10 pour l'Unidad Ciudadana (L'Unité Citoyenne), suivis de la Coalition « Uno País » avec 15,52%.

Edité par Reynaldo Henquen
source: http://www.radiohc.cu/fr/noticias/internacionales/138217-cristina-fernandez-critique-le-retard-dans-le-depouillement-des-voix-des-elections-primaires
Tag(s) : #argentine, #élections

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :