L’opposition vénézuélienne se plante dans son référendum

Publié le par anonyme

 

Ce dimanche 16 juillet, l’opposition vénézuélienne a organisé une consultation publique sous le mode d’un référendum. Bien qu’au début, les porte-paroles de la coalition de l’opposition (MUD) ont annoncé une participation de plus de 7 millions de personnes, il est apparu que le nombre réel d’électeurs dépassait à peine deux millions.

Chiffres contradictoires

Selon le maire de la municipalité Libertador de Caracas, Jorge Rodriguez, le nombre de plus de 7 millions de dollars annoncés par les dirigeants de la MUD, s’explique par chaque personne ayant participé au soi-disant plébiscite devait répondre à trois questions, chacune a été compté comme un vote à part, ce qui traduit par trois fois le nombre réel de participants.

En plus de cela, tous les suffrages exprimés lors de la consultation ont été comptés en faveur du oui, et même les votes nuls y ont été ajoutés au montant total annoncé par la MUD.

Show médiatique

Pour le chancelier du Venezuela, Samuel Moncada, le véritable but de la consultation organisée par l’opposition ce dimanche, est de créer un spectacle médiatique pour déstabiliser le gouvernement, ce pourquoi ils n’ont pas permis le recomptage des votes. Le livre des comptes a d’ailleurs été incendié juste après que les résultats présumés ont été annoncés afin d’en effacer toute trace. Personne ne sait donc combien de personnes ont voté au référendum de consultation de l’opposition.

Certains experts disent qu’il est impossible d’examiner manuellement le nombre de voix annoncées par MUD dans un si bref délais, mais aussi ils soulignent que même l’opposition ayant les 7 millions 186 000 170 voix, annoncés, ce chiffre ne leur permet pas de destituer le président lors d’un référendum à mi-mandat, puisque selon la Constitution du Venezuela, il faudrait plus de voix que celles obtenus par le président quand il a été élu. Pour y arriver 7 millions 587 mille 579 voix seraient nécessaires.

Simulacre pour l’élection de l’Assemblée Nationale Constituante

D’autre part, ce même dimanche les chavistes ont également pris la rue afin de participer à un scrutin simulé en vue de la prochaine élection de l’Assemblée nationale constituante du 30 juillet, et bien que le Comité National Électoral n’a pas encore annoncé le nombre total de participants, il a annoncé que, dans ce genre de participation à des simulations un record historique semble avoir été battu.

En effet, les électeurs chavistes se sont mobilisés massivement dès l’aube pour voter dans toutes les villes et les centres qui sont restés bondés jusque tard dans la nuit avec des gens qui attendent d’exercer leur droit de vote.

Certains médias internationaux ont publié des photos de cette mobilisation massive pour les faire passer comme ayant participé au plébiscite organisé par la MUD, cependant, certains d’entre eux ont déjà présenté ses excuses pour l’erreur…

Pour l’opposition la vérité compte peu, il n’ont que faire des analyses rationnelles, pourvu qu’ils arrivent à justifier les actions violentes qu’ils sont en train de planifier. L’opposition a déjà appelé à une grève nationale pour ce jeudi. Donald Trump, le « chef et sponsor de l’opposition vénézuélienne » a annoncé que si Maduro « impose sa constituante, les États-Unis sanctionneront le Venezuela économiquement« .

Le programme de l’opposition est extrêmement dangereux car il suit le modèle déjà utilisé en Libye et en Ukraine où ils affichent un gouvernement d’unité nationale en parallèle au gouvernement constitutionnel. Sur cette base, ils commencent à chercher la « reconnaissance » au niveau international et qui leur feront agir au nom d’un « état » parallèle (qui leur permettra de recevoir un financement direct, les armes si besoin …. c’est ce qui a fait ces empires quand ils ont créé Daesh).

L’annonce des résultats fictifs du référendum est extrêmement délicat lorsqu’il est combiné avec l’annonce de Trump…

venesol.org

source: https://cubanismo.be/fr/articles/l-opposition-v-n-zu-lienne-se-plante-dans-son-r-f-rendum

Publié dans Venezuela

Commenter cet article