Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le Parti communiste réunionnais et le second tour des élections législatives

Témoignages.re / 13 juin 2017

Ce 12 juin, le Comité central du Parti communiste réunionnais a décidé de la position du PCR pour le second tour des élections législatives. Une des priorités est de lutter contre la casse sociale annoncée par le projet d’ordonnances du gouvernement. D’où les décisions qui ont été prises pour le vote du 18 juin prochain.

 

JPEG - 36.7 ko

Au lendemain du premier tour des élections législatives, le Comité central du PCR s’est tenu pour tirer le bilan de ce scrutin et déterminer sa position pour le second tour.

Cette réunion s’est tenue au lendemain d’un vote marqué par un taux de participation extrêmement faible. Cette question interpelle en effet toutes les organisations politiques, car cela pose le problème de la représentativité des élus qui sont issus d’un tel scrutin. À La Réunion, l’abstention était supérieure à 65 %.

Dans un contexte difficile, les candidats du PCR ont obtenu des résultats encourageants. C’était en effet la première fois qu’ils se présentaient à une élection et dans deux circonscriptions, ils ont réussi à être la troisième force politique.

Grâce au mode de scrutin, le parti du gouvernement avec seulement 30 % des voix au premier tour pourrait remporter la majorité des sièges de l’Assemblée nationale au soir du second tour. La République en Marche a déjà annoncé son programme. Ce sera notamment la hausse de la CSG qui sera une perte de 300 euros par an pour un salaire de 1200 euros par mois. Les annonces faites au sujet de la modification du Code du Travail vont dans le même sens. Elles veulent amplifier la casse sociale rendue possible par la Loi El-Khomri. Le PCR se mobilisera contre toute tentative de réduction des droits des travailleurs. Or, des candidats investis par En Marche ou qui disent qu’ils siègeront dans la majorité présidentielle sont encore en course pour le second tour.

Ces éléments ont sans doute pesé dans l’analyse qui a été faite hier et qui a permis au Comité central du PCR de prendre plusieurs décisions pour le second tour des élections législatives, le dimanche 18 juin.

Dans les 1ere et 6e circonscription, le PCR ne donne pas de consigne de vote et rappelle que la priorité est la lutte contre la casse sociale portée par le projet d’ordonnances du gouvernement sur le Code du Travail. Cette décision s’applique également dans la 7e circonscription.

Dans la 2e et la 5e circonscription, le PCR n’avait pas présenté de candidat au premier tour. Cela a profité aux forces de progrès. Le PCR demande donc de suivre la même voix.

Dans la 4e circonscription, le PCR apporte son soutien à Virgine Gobalou, candidate du Progrès974, qui est contre que le projet de loi travail telle que proposée.

source: http://www.temoignages.re/politique/actualites/pcr-priorite-a-la-lutte-contre-la-casse-sociale-annoncee-par-le-gouvernement,89859

Tag(s) : #afrique

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :