PAME: La CSI et les objectifs de l’UE-FMI en Grèce

Publié le par anonyme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans un message à ses membres en Grèce, aux GSEE-ADEDY, le mécanisme international des multinationales au sein des syndicats, la CSI critique les FMI-UE de promouvoir des politiques « fausses » en Grèce, des politiques qui « ne réussissent pas leurs objectifs » .

Nous informons la CSI que le gouvernement grec-UE-FMI a réussi à atteindre ses objectifs à 100% car leur but est de détruire les droits des travailleurs afin de garantir les bénéfices des monopoles.

N’ayant aucun rapport avec la lutte de classe, ni avec le sens de l’exploitation de classe, de l’impérialisme, du capital ou de la classe ouvrière, la CSI répète les arguments du gouvernement grec de SYRIZA et du parti nationaliste-raciste ANEL sur une « croissance juste » qui devrait bénéficier aux travailleurs.

De tels arguments, les travailleurs grecs les entendent depuis des années. Sur la base de cette «croissance juste», le gouvernement de SYRIZA a imposé un nouveau protocole d’entente, tandis que les membres de la CSI, les GSEE-ADEDY ont accepté les réductions de salaire de plus de 30% pendant les dernières années.

Ce n’est pas par hasard que lors de la dernière grève, le 17 mai, le rassemblement de GSEE-ADEDY ne comptait plus de 500 personnes …

source: http://www.wftucentral.org/la-csi-et-les-objectifs-de-lue-fmi-en-grece/?lang=fr

 

Publié dans Grèce, syndicat

Commenter cet article